6

Alternative est de plus en plus utilisé avec le sens qu'il a le plus souvent en anglais mais dans ce cas précis, on peut comprendre que Stormy Daniels propose un choix entre la prestation de Trump et la sienne. Il s'agit alors bien de la définition principale d'alternative fournie par le TLFi Permission ou obligation, le plus souvent inéluctable, de ...


5

Avoir une idée en tête c'est penser à quelque chose ou avoir l'intention de faire quelque chose. J'ai en tête de lire le dernier livre de Haruki Murakami. (→j'ai l'intention de lire le dernier livre de Haruki Murakami. Avoir dans la tête peut avoir le même sens, mais ça apporte souvent une connotation supplémentaire : J'ai cet air dans la tête. (...


5

Selon moi, people fait référence aux célébrités de l'industrie du divertissement, qui vont des protagonistes de téléréalité aux têtes couronnées de la vieille Europe. Mondain fait référence aux activités sociales des catégories socio-professionnelles supérieures, qui incluent mais ne sont pas limitées au milieu du divertissement. Par exemple, quand la ...


4

"Migrant" is a term englobing "immigré" and "émigré". It's similar to english, see this page : Emigrate means to leave one's country to live in another. Immigrate is to come into another country to live permanently. Migrate is to move, like bird in the winter. The choice between emigrate,immigrate, and migrate depends on the sentence's point of view. "...


4

Du Trésor de la langue française : COMPLAISANCE, nf A) [Avec une idée d'intérêt porté à autrui] 1. Désir de faire plaisir, d'être agréable, de rendre service à autrui. 2. Soins attentifs, délicatesses. • [Dans des formules de politesse] Gentillesse, bonté, amabilité. • Au plur., style biblique. Affection, amour de Dieu 3. Attestation, ...


4

Quelques recherches sur Gallica nous donnent de curieux résultats. Si l’on recherche « s’attarder à », on retrouve quasi-exclusivement des emplois négatifs. On le déconseille, on l’interdit même parfois, on affirme l’inutilité ou le peu d’intérêt d’un attardement. Sans s’attarder à ceci. On ne peut s’attarder à cela. Point besoin de s’attarder à cette autre ...


3

L'extrait de Taine entre crochets ne correspond pas exactement à noyer le poisson. Noyer quelqu'un sous un flot de quelque chose signifie leur donner plus de cette chose qu'ils ne peuvent en prendre. Ce n'est pas forcément péjoratif : par exemple on peut dire d'une armée qu'elle noie son ennemi sous un déluge de feu, ce qui dénoterait la supériorité de ...


3

La connotation médicale dans le texte original est tout à fait transposable en français avec une traduction littérale. Ici, " pathological singularities " fait références à des solutions mathématiques singulières induisant des inconsistances, des contradictions, ou d'autres problèmes liés au domaine en question (de la physique appliquée?). En français, "...


3

In English, the connotation is on the negative end of that spectrum: mediocrity is implicitly opposed to excellence. Boileau serait bien d'accord : "Dans l'art dangereux de rimer et d'écrire Il n'est point de degré du médiocre au pire" La zone concernée par le médiocre, part du milieu, du moyen pour s'étendre vers le pire. C'est ainsi que l'on peut ...


3

In France, the connotation is quite similar to the English: even though it's supposed to be seen as "average", it often has a "somewhat bad" meaning. On a personal level, I often see a slight change of meaning depending on if you use "médiocre" or "la médiocrité". It seems to me that "la médiocrité" (eg. "la médiocrité du gouvernement Macron") is a ...


3

Je me souviens avoir appris cette expression autour de ma dix-huitième année ; j'avais ramené ma première copine à la maison, et lors de l'apéritif, mon père et ses amis, de vieux sages, l'avaient gratifié d'un "Elle lève bien le coude la petite !". S'ensuivit : Papa, ça veut dire quoi lever le coude ? Ça veut dire que ton coude n'est pas souvent ...


3

Cette tournure nous indique selon moi que la réplique et le sourire étaient simultanés et liés : la réplique est amicale et décrit une situation qui malgré son inconfort demeure amusante, une anecdote qui se racontera avec plaisir plus tard à sa famille demeurée au loin, par-delà ces vastes plaines océaniques, et qui de ce fait mérite un sourire. Ce n’...


3

A/ De complaisance en général 1/ Puisque vous citez le TLF, vous aurez noté qu'au sens d'indulgence blâmable, il ne s'agit que d'un emploi péjoratif, par métonymie et le plus souvent au pluriel. Ce qui, à mon sens, revient à dire qu'il est plus rare. 2/ Il est assez difficile d'obtenir immédiatement des données objectives de fréquence de signification. Je ...


3

Je ne sais pas pour la France, mais les zzt! zzt! au Québec se disent à la blague à quelqu'un qui aurait oublié quelque chose ou qui aurait agi sans réfléchir. il s'agit en effet simuler un bruit électrique qui évoque un court-circuit ou une mauvaise connexion. Cela dit, je l'ai souvent entendu, mais je ne l'ai jamais vu écrit. Ça demeure une réaction ...


3

REM1. Voilà classé parmi les prépositions a en effet une valeur de verbe (on peut la remplacer par "c'est là, ce sont là"). Présente un personne ou une chose, plus particulièrement lorsqu'elle est relativement éloignée. Dans le texte original, page 18, l'auteur expose les affrontements entre philosophes et s'intéresse aux arguments présentés. Voilà ...


2

L'emploi de mutualiser est-il courant aujourd'hui ; est-il usuel dans le monde des affaires ? Je vais te répondre à partir de ma propre expérience : oui. C'est sans doute le terme le plus utilisé dans ce contexte (ainsi que dans le milieu des systèmes d'information). On pourrait imaginer pourquoi on n'aurait pas voulu parler de collectiviser [...] y ...


2

Je crois que c'est assez courant, en tout cas pas surprenant du tout, et je l'ai déjà entendu en France avec ce sens-là. D'après ngrams, l'utilisation du mot explose depuis 1990. Mutualiser n'est pas forcément savant, mais plutôt technique, donc plus précis que mettre en commun. Je ne connais pas les détails, mais on imagine que mutualiser évoque une ...


2

Yes, it has a negative connotation and "encore à" suggests that the student is either slow at learning or that you have learnt that long time ago and that he/she should have too (it might be interpreted as condescension).


2

« Mon cerveau fait des zzzt zzzt » Selon mes observations, cette expression est habituellement utilisée pour indiquer une grande incompréhension. Appliquée à soi, une explication trop compliquée ou une séquence d’événements trop embrouillée peut provoquer cet état : le cerveau tente beaucoup, mais sans succès, de lier les informations qui ...


2

Ce qui suit ne représente que mon opinion : Je ne crois pas que en tant que parties intégrantes soit une alternative possible à au titre de leur appartenance dans la traduction d'integral part. Je crois que l'alternative serait bien plutôt : en tant que constituant à part entière. Pour ce qui est de au titre de, je crois que l'on souligne mieux le coté de ...


2

Le Grand Robert n'indique nulle part que cette expression est désuète. Elle me semble au contraire tout à fait répandue. Par ailleurs, Antidote 9 cite, à propos de l'expression s'attarder à, deux journaux (québécois) contemporains. Comme à son habitude, la romancière s’est attardée à décrire la vie dans le détail de sa quotidienneté. Le Devoir Le récit s’...


1

"Vous autre" au singulier me semble bizarre et, sans pouvoir l'expliquer, je ne trouve pas d’exemple pertinent de "toi autre". En plus, l’interprétation donnée pour "Vous autre moi" (= vous qui êtes un autre moi) me semble aussi un peu bizarre, déjà pour "vous autre moi", mais surtout pour les autres exemples sans le "moi". (mais même en la trouvant un peu ...


1

Le Petit Robert nous dit : Lever le coude : boire beaucoup. Le TLFi, de son côté, nous indique aussi : Au fig., fam. Lever, hausser le coude. Boire beaucoup, être enclin à boire. Il faut ici comprendre BOIRE en ce sens, commun et défini dans tous les dictionnaires : Le Petit Robert, 1.2 : ABSOLT et SPÉCIALT Prendre des boissons alcoolisées avec excès. ...


1

La brioche semble avoir perdu toute connotation négative aujourd'hui. Il ne doit pas être aisé de trouver une citation de moins de cinquante ans utilisant brioche pour dire bévue. Pour ce qui est de la "croûte de pâté", je n'avais jamais lu ou entendu cette expression avant aujourd'hui... Il est donc difficile de comparer. En cherchant j'ai bien évidemment ...


1

L'emploi des guillemets en plus des italiques sert-il a préciser l'acception du mot en évacuant la possibilité de la locution et la connotation que pourrait avoir « populaire, à sensation » dans un tel contexte ? Les guillemets atténuent un peu le coté négatif de people. L'absence de guillemets dans le deuxième exemple opère-t-elle l'effet contraire ou ...


1

L'utilisation de l'italique est classiquement utilisée pour marquer l'utilisation de mots d'une langue étrangère. L'utilisation des guillemets est à la charge de celui qui écrit. S'il veut à la fois citer une personne et marquer l'utilisation d'un mot étranger, il ne me semble pas anormal d'écrire «people» comme dans votre première phrase. Les guillemets ne ...


1

• Peut-on expliquer le sens de la locution « mon cerveau fait des zzzt zzzt » et indiquer si « mon cerveau fait des bulles/bubulles » signifie la même chose ; est-ce la bonne onomatopée dans la première, une référence à un bruit dans la deuxième ? If I’m interpreting TLFi’s «faire des bruits de bulle (en parlant d'un liquide)» entry for bulbuler ...


1

Mutualiser témoigne d'une volonté individuelle de partager quelque chose dont on a besoin, d'existant ou à créer, avec d'autres dans le même cas et ce dans le but d'optimiser ses propres coûts. C'est du libéralisme éclairé. Collectiviser est plus global : on met tout en commun, ce qui est à toi est à moi, ou plus exactement au groupe, que j'en ai besoin ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible