New answers tagged

1

La pandémie a conduit certains aux rondeurs d'autres à la maigreur. Qu'elles soient devenues maigres ou enveloppées, ces personnes ont souffert de la pandémie.


1

Le langage imagé est peut-être ce qu'il y a de plus propice pour une telle idée, selon le contexte, mais un langage littéral peu avoir la préférence. La pandémie a vu certains glisser sur la pente de l'amaigrissement et d'autres sur celle de l'embonpoint. En ces temps de pandémie certains n'ont pas pu se garder de l'amaigrissement cependant que d'autres ...


1

Avec la préposition pendant, on a certainement l'idée de l'intervalle durant laquelle le poids a été gagné/perdu, de sorte qu'on peut simplifier toute cette idée de progression (la voie, amaigrissement) et employer un pronom pour ne pas répéter (poids, en) : Pendant la pandémie, certains ont perdu du poids alors que d'autres en ont gagné. On peut aussi ...


0

Un vaisseau spatial (translucide/transparent) en forme de cube et vide (au centre/à l'intérieur)[in the center/inside].


2

The following would be correct. Ce à quoi le prof répondrait en disant “Très bien. Remettez-le moi demain." ("demander" never means "donner" (to hand in something to someone).


2

La tournure : D’après ce que j’ai entendu dans l’aperçu... ne passe pas pour moi. C'est peut-être parce que je suis français. Je regarde la télé alors qu'au Québec, on l'écoute. Je bloque aussi à cause de la contradiction entre l'ouïe (entendu) et la vue (aperçu), d'où ma blague en commentaire (d'après ce que j'ai aperçu dans l'aperçu). Ce fameux aperçu, ...


1

Les deux prépositions sont utilisables, mais avec des sens légèrement différents. Donné le présent contexte, « dans » sert à stipuler la situation, la place où se trouve la chose, cette place étant nommée par le complément de cette préposition. (TLFi) B.− P. ext. 1. Dans précise la situation d'un élément qui est intégré à un ensemble déterminé. « De », ...


4

Il y a beaucoup de prépositions possibles. L'usage ne s'est pas encore fixé. Accédez à nos services en ligne sur l’Espace Client Internet et sur l’application mobile [Les fonctionnalités disponibles depuis votre Espace Client Internet et depuis l’application mobile)(https://www.labanquepostale.fr/particulier/mbp/ma_banque_digitale.html)   (même page que ...


0

Ni l'une ni l'autre des prépositions ne semble vraiment convenir: l'application est un ensemble de concepts qui servent à produire des résultats ; l'offre n'est qu'un résultat, tout comme le nom de l'application, que l'on pourra lire sur un écran qu'elle contrôle; elle ne se trouve pas dans les concepts ni dessus. On peut peut-être trouver acceptable de ...


2

Oui, je ne vois pas pourquoi on ne pourrais pas. On peut se passer de préposition dans d'autres cas comme : Je l'ai croisé route des crêtes. Ça bouchonne périph' Nord. On se retrouve escalier C. et donc : Il y a des travaux autoroute de Normandie. pour Jean Lesage, je ne sais pas ;-)


2

Grogner suggère plus des sons sourds et inarticulés qu'un discours intelligible. Ceci explique probablement la rareté des occurrences de grogner que. On pourrait plutôt écrire: Elle grogne pour manifester son mécontentement.


2

Cette phrase est correcte, on peut remplacer "dire" par une multitude de verbes pour préciser la façon de dire : "chuchoter", "crier", "hurler", etc. De mémoire, je dirais que "grommeler que" est plus utilisé que "grogner que", mais ce dernier reste valide, même si le sens diffère légèrement.


2

Inspiré d'une autre réponse, au Québec je dirais : Pauvre chat, il se fait brasser. Un peu de même sens que secouer, mais signifiant aussi malmener, ce dernier verbe pouvant aussi faire l'affaire. Je préfère la construction réflexive à valeur passive avec le verbe faire. La référence au sens, positions et directions est inutile ici à mon avis. Par ailleurs ...


3

Certaines de vos propositions fonctionnent bien à mes yeux, notamment le verbe "balancer". Je propose : Pauvre chat, il est secoué dans tous les sens. From the Larousse definition: Imprimer de brusques mouvements à quelque chose, à quelqu'un [...] Je trouve qu'on retrouve donc bien l'idée des mouvements "sans ménagement" que subit le ...


2

J'ai été retardé/mon retard s'explique par un long arrêt à un passage à niveau. La distinction vient sans artifice.


1

Je dirais : Excusez mon retard, je le dois à un train qui a mis un temps fou à traverser un passage à niveau.


1

Je dois mon retard à un train qui a traversé un passage à niveau à la vitesse d'un escargot. Un escargot de train à un passage à niveau ! C'est ce qui m'a retardé.


2

Un ajout, inspiré d'une autre réponse, pour les « autres tournures ». Les phrases sont inutilement répétitives et on peut employer « au passif » plutôt qu'à la voix passive : Je me demande s'il est courant d'utiliser les verbes « remplacer » et « substituer » au passif. J'ajouterais que l'« expression [qui] rendrait compte de l’idée qu’on souhaite parler ...


1

De toute la fratrie, je suis le seul à avoir subi des moqueries sur son poids. J'aime bien la concision qu'apporte le terme "fratrie" ici. Cependant, comme discuté en commentaires, on perd peut-être l'information selon laquelle la fratrie n'est composée que de garçons. Et en effet, après quelques recherches, je constate qu'il n'existe pas de terme ...


2

J'me suis fait gazer grave ma mère que j'étais un sumo, alors que mes reufs, que tchi !


4

Contrairement à mes frères, je suis le seul dont le poids ait fait l'objet de moqueries.


2

Je suis le seul d’entre mes frères à avoir été l’objet de moqueries en rapport avec mon poids. J'ai l'impression qu'il existe un nombre inimaginable de façon de tourner une phrase pour exprimer la même idée ; j'en ai réunies huit ci-dessous. Cependant, je ne peux pas conclure qu'il y en ait une seule de laquelle on puisse sans aucun doute dire qu'elle soit ...


1

De même est la meilleure des trois propositions, on peut aussi utiliser dans le même ordre d'idée. Le problème est la répétition des même. Plutôt que concernant, j'utiliserais à propos ou pour. Voici les deux phrases remaniées et simplifiées : Je me demande s’il est courant d’utiliser le verbe « remplacer » à la voix passive. Même question (ou : je me le ...


1

Voici deux propositions qui me semblent plus « naturelles » : Quand j'étais à l'école primaire, j’ai eu besoin d’un accompagnement personnalisé. Pour coller à la terminologie utilisée par l'éducation nationale, je préfère personnalisé qui concerne les troubles de l'apprentissage qu'individualisé qui se rapporte plutôt aux pathologies chroniques, ...


1

I La locution « pendant ma scolarité au primaire » semble une possibilité acceptable ; on peut peut-être lui préférer cette locution que l'on trouve au TLFi. pendant ma scolarité primaire II (III) La voix passive est acceptable mais on peut utiliser une tournure à la voix active qui pourrait paraitre plus expressive. (« suivi » ou « accompagné » sont plus ...


1

Les deuxième et quatrième propositions ne sont pas très idiomatiques. La troisième est la meilleure mais reste assez lourde : Qui a été le premier à travailler au rapprochement entre vous et Marcel. Quelques variantes: Qui a pris l'initiative du rapprochement entre vous deux / de votre réconciliation ? Si tu ne vouvoies pas Sylvain : Qui a pris l'...


1

Qui a été le premier à travailler à votre rapprochement. Qui a été le premier à travailler au rapprochement de vous et (de) Marcel. Qui a été le premier à travailler au rapprochement entre vous et Marcel. Qui a été le premier à travailler au rapprochement de vous avec Marcel. Toutes les possibilités sont correctes ; s'il est question de Marcel dans ce ...


2

Tout dépend de ce qu'on veut dire: D'où arrivera l'eau de la cuisine ? Elle arrivera du puits qui est dans le jardin / de la nourrice située à l'étage du dessous. Où arrivera l'eau dans la cuisine ? Elle arrivera à 40 cm de hauteur et à 1 m de la porte, à droite en entrant. Comme déjà dit en commentaire, on parle plus d'arrivée que de sortie pour l'...


0

On pourrait dire également : Je ne savais pas que Paris était magnifique à ce point


0

Wow. Je ne pensais pas que Paris était si magnifique ! [magnifique (très beau/belle) works with both masculine and feminine nouns, Paris is generally masculine]


0

Waouh ! Je ne savais pas que Paris était si beau (que ça) ! Waouh ! Je ne savais pas que Paris était une aussi belle ville (que ça) !


2

The first scenario with how cute of you has nothing to do with appearance but rather with appealing cleverness. The adjective malin (to mean fin, rusé, astucieux, finaud, futé) can be leveraged here : C'est bien malin/fin/rusé/astucieux/finaud/futé (de ta part) ! I prefer relying on bien to create the degree here instead of comme (combien, à quel point).


3

The first sentence is grammatically incorrect, so is Que très mignon ! The second sentence means "How pretty you are!". The third sentence is right assuming "cute" means sweet, lovely. Otherwise, if "cute" means "clever" see 20goto10's answer. Alternatively, you can also say: Comme c'est mignon de ta part ! so "...


Top 50 recent answers are included