New answers tagged

1

Les définitions du TLFi regarder comme 2. Regarder qqc./qqn comme, en (rare). Considérer comme, en tant que, tenir pour. ♦ [+ adj.] Je demandais certaines choses qui ne m'étaient pas encore suffisamment garanties pour que je pusse regarder la chose comme faite. (Gobineau, Corresp.[avec Tocqueville], 1855, p. 229) interpréter comme 1. Donner un sens ...


4

Les trois variantes en titre me paraissent tout à fait idiomatiques, et même plus courantes que pourrait être regardée comme qui est en perte de vitesse depuis un moment, ce que confirme Google Ngram: Une recherche ouverte pour identifier les verbes les plus couramment utilisés dans ce type d'expression montre que considérer se détache assez nettement. ...


3

None a donné la bonne réponse (+1). On constate cependant dans certains cas un certain relâchement en français parlé et il n'est pas rare par exemple d'entendre « C'est pas celui que je pensais. » (au lieu de celui à qui ou à lui que) sans que ça choque l'oreille outre-mesure. On peut aussi considérer la phrase avec que comme ayant une une partie sous-...


4

Dans l'emploi donné ici le verbe penser est intransitif (penser à1) le mot qui précède « je pensais » est un pronom relatif complément d'objet indirect de penser. Donc des deux phases proposées la seule qui soit correcte est : C'est bien le gars à qui je pensais... « Que» ne serait possible qu'avec un verbe appelant un complément d'objet direct, par ...


1

Peut-être dans l'autre sens ? Cet individu ne rapporte pas à la société le quart de ce qu'il lui a couté.


2

Sous le titre « Construction de l'attribut », dans « Le bon usage » (14ème édition) on trouve à la § 244 des Règles générales la division "d)" qui traite de comment l'attribut du « sujet réel » (il y a, il est, il reste, il se trouve) est introduit. d) L'adjectif et surtout le participe passé qui accompagnent, comme attributs du « sujet réel », ...


2

La formule largement la plus courante est : Il n'en a plus qu'un de disponible. (la personne n'en a plus qu'un) ou Il n'y en a plus qu'un de disponible. (un seul est disponible à cet endroit) mais à l'oral, ce sera souvent plus qu'un d'disponible qui peut faire croire que le de a disparu. D'autre part, à l'écrit comme à l'oral l'élision est la règle: qu'...


Top 50 recent answers are included