35

One could use Chaque chose en son temps Everything [is to be done] in its own time or Une chose à la fois One thing at a time


29

As Alone-zee already commented, j'ai tennis is based on a well known humorous lame excuse to tell you won't be able to attend something. The phrase means you have a planned tennis match or training. The original sentence was Nan, j'peux pas, j'ai piscine (Nah, I can't, I have a swimming lesson), a running joke by Laurent Baffie muppet in Les Guignols de l'...


27

Je préfère: Il est déchaîné aujourd'hui! Ou, comme l'illustra Uderzo sur un scénario de Goscinny dans Astérix et les Goths :


26

«Ce n'est pas sorcier» would be a good equivalent expression.


25

La traduction littérale n'a pas de sens. Par contre on peut éventuellement utiliser une formule similaire sémantiquement : "au final". Selon la tournure, on peut utiliser "en fin de compte" ou "au bout du compte" (dans cet exemple précis je trouve que ça ne sonne pas très bien). D'autres tournures me semblent correspondre, mais ne vont pas du tout avec l'...


23

I think there are several ways to translate this, with different levels of language: Bien fait pour toi ! (probably the most commonly used) Ça t'apprendra ! (also quite common) Ça te fera les pieds ! (seems a bit outdated) Bien fait pour ta gueule ! (vulgar, but still used)


23

I'd use: {informal}: coûter les yeux de la tête {informal}: coûter la peau des fesses {crude}: coûter la peau du cul {crude}: coûter la peau des couilles {informal}: coûter un bras {informal}: coûter un rein {informal}: coûter une blinde {informal}: coûter bonbon {informal}: coûter un prix fou {informal}: ...


20

La traduction littérale à la fin de la journée ne fonctionne pas en français. J’utiliserais plutôt la tournure au final, ou en définitive: Ces actes sont indéfendables. Au final, vous êtes soit avec nous, soit avec les terroristes Ou encore : Ces actes sont indéfendables. En définitive, si vous n'êtes pas avec nous, vous êtes avec les terroristes


20

Je trouve que l'expression « un prêté pour un rendu » est la plus proche. Elle peut être utilisée aussi bien dans des contextes où « what goes around, comes around » concerne une action valorisée que lorsqu'elle concerne une action reprochée. Lorsque l'expression a une connotation négative ou à la rigueur neutre, je suis les propositions de « on récolte ce ...


20

Don't confuse avoir les boules (because of sth) and avoir les couilles (to do sth). The latter matches to have the balls / the guts. In the former one, the boules are more the glandes (the expression avoir les glandes exists too). Despite being originally the same balls we were referring to earlier, these glandes/boules are generally understood nowadays ...


17

In a non official context, you can translate it with le pays des Bisounours where “Bisounours” (apparently known in the US as Care Bears) were popular characters of a children TV program where everybody were nice and everything had happy endings. If you seek a little more “sarcastic” reference, you can use a title of a Jean Yanne movie: Tout le ...


17

Officiellement, Coucouville-les-nuées est la traduction de l'original Νεφελοκοκκυγία d'Aristophane. Mais je doute fort que grand-monde la comprenne. Opte pour les bisounours, ou éventuellement l'expression sur un petit nuage ou sur son petit nuage ou peut-être même dans les nuages. Ou encore, peut-être plus habituel, se faire des (douces) illusions : ...


17

Familièrement on peut aussi dire "péter le feu".


16

Si la situation en question est désagréable, négative, on peut utiliser le familier « j'ai déjà donné ». Exemple : Do you plant to come to the boss’ barbecue on Saturday? — Been there, done that, no thanks! Tu viens à la soirée qu'organise le patron samedi ? — Non, merci, j'ai déjà donné ! Ou, dans un style un peu différent, si le sens peut être ...


16

French version: J'ai cherché pendant longtemps et à beaucoup d'endroits, mais je n'ai rien trouvé qui pourrait expliquer l'histoire de l'usage de cette expression. Je pense qu'il n'y a peut-être pas de réponse claire et nette sur le net. (Si je trouve une information, je l'ajouterai.) Mais il n'est pas tout à fait vrai que beaucoup de langues utilisent la ...


16

Je ne comprends pas ton incompréhension. Un peu à la manière de « chaque, » « tout X » au singulier peut vouloir dire « tous les Xs » (Le TLF, dans son sens C, appelle ça « l'idée de distributivité exhaustive »). L'exemple qui me venait en tête (d'ailleurs cité par le TLF) est « Tout condamné à mort aura la tête tranchée. » On peut aussi penser à des lois ...


16

En français, on emploie la même expression, à savoir « marcher sur des œufs », qui a exactement le même sens.


16

Mot supposé d'origine étrusque 1 as désignait chez les romains une unité de mesure (poids et monnaie) et la pièce de plus petite valeur dans le système monétaire romain à l'âge classique. Cette valeur latine du mot en français est toujours restée cantonnée au contexte romain antique et n'est pas passé dans l'usage courant. C'est en entrant dans le domaine ...


15

Je me rends compte que les réponses qui ont été fournies oublient une importante précision. Maurice : Combien en voulez-vous ? Marcel : J'en prends quatre. Bebert : Autant pour moi. Ici, « autant pour moi » est l'unique forme acceptable, sa signification étant « la même quantité pour moi » ou « pareil pour moi », et il n'y a pas débat là-dessus. ...


15

Comme on fait son lit on se couche. On ne récolte que ce qu'on sème. Il y en a peut-être d'autres....


15

Pardon ! Excusez-moi ! Désolé ! (Québec) Sont les réponses 'réflexes' possibles. Excuses plus formelles : Je vous demande pardon. Je suis désolé, est-ce que je peux vous aider. Très soutenu : Je vous prie de bien vouloir m'excuser. Je vous prie de pardonner mon geste, mon erreur, ... Ajout pour répondre aux commentaires sur ...


14

L'expression correcte est « au temps pour moi », qui viendrait du monde militaire. Lorsqu'un soldat sortait du rang (ou se désynchronisait de la marche), on lui disait : « Au temps pour toi », indiquant qu'il devait se recaler sur le temps de la marche. L'Académie française accepte l'utilisation de « autant pour moi », qui est soutenue par plusieurs ...


14

Le mot français est courant, voir par exemple : Si j'étais Dieu en les voyant prier Je crois que je perdrais la foi Par les bigotes     (Jacques Brel) mais n'a pas eu l'extension de sens de l'anglais et reste confiné aux personnes à la pratique religieuse en même temps excessive, ritualiste et simpliste mais pas nécessairement intolérante. ...


14

Claude Duneton y consacre cinq pages dans son excellent recueil d'explications d'expressions, tout justement nommé La puce à l'oreille (Anthologie des expressions populaires avec leur origine) (un petit livre en Poche ma foi très utile). L'oreille n'est pas l'oreille pour rien : il y a longtemps eu une analogie faite entre un coquille et une oreille (de par ...


14

Both (histoire de / histoire que) have the same meaning, but they aren't grammatically equivalent. It's an exact duplicate (meaning and grammar) of afin de / afin que, meaning pour / pour que. histoire de + [verb at infinitive form] (histoire de rigoler) histoire que + [proposition containing a conjugated verb (subjonctive)] (histoire qu'on rigole) And it ...


14

There’s this phrase that matches the spirit quite well: [Il n’y a] pas besoin d’avoir fait Polytechnique pour […] Meaning “One does no need a Polytechnique degree to […]”, the École Polytechnique being a prestigious engineering/management school in France. Sometimes « Polytechnique » is substituted with its nickname « X » or names of other high-profile ...


13

To insist on the similarity between people and things, the best might be “se ressembler comme deux gouttes d'eau”. I believe that's the canonical translation for “two peas in a pod”. It deals with similarity between people or things, whether physical (which would be the assumed meaning, if there is no other context) or otherwise. Shlublu offers translations ...


13

D'après le Larousse des difficultés de la langue française, on utilise exclusivement au temps : « Malgré certaines hésitations, le commandement usité à la caserne, dans les salles de gymnastique, etc., pour faire recommencer un mouvement doit s'orthographier au temps ! » On utilise cette expression après s'être trompé, il s'agit donc bien de recommencer ...


13

In Quebec we use the direct translation "on traversera le pont lorsqu'on arrivera à la rivière"


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible