Podcast #128: We chat with Kent C Dodds about why he loves React and discuss what life was like in the dark days before Git. Listen now.

Hot answers tagged

12

"Ira" necessitates that some movement will happen (in other words, it's a verb of movement in the future tense), while "va" doesn't. Take a sentence like "Elle ira travailler chez elle demain". It only makes sense if she's not currently at home. The same sentence with "va" wouldn't have the same truth conditionals, it's fine to use whether she's already ...


7

L'exemple 1 est correct, mais plutôt à l'oral. Du coup, on utiliserait plutôt "quand" ou "dès que" plutôt que "lorsque" qui est un peu plus soutenu. L'exemple 2 est un peu maladroit : on utiliserait le futur antérieur "quand tu auras terminé ton rapport, tu me l'enverras". D'ailleurs, dans l'exemple 1, on utiliserait souvent le passé composé pour la ...


7

Time consistency 2 and 3 are incorrect because the time used for each verb is inconsistent. The most correct sentence is future: "On se verra quand tu seras libre." Sometimes though, present can be used to express a future that is not that far: "On se voit quand tu es libre." Future with aller A near future can also be expressed using aller with an ...


6

Les règles traditionnelles1 de concordance des temps ne sont pas respectées dans la première phrase : Je lui ai dit que tu le contacteras. Quand la proposition principale est au passé composé, la proposition subordonnée décrivant un fait postérieur est normalement au conditionnel (futur du passé). La deuxième phrase respecte cette règle : Je ...


6

Une rapide recherche sur Wikipedia nous donne: Futur proche : [Le futur proche] permet d'exprimer un événement dont on perçoit les signes avant-coureurs au moment présent (ex : Il va pleuvoir.), et qui va donc souvent se réaliser dans un court délai (d'où l'adjectif proche). Futur simple : Son usage général [est une] action considérée comme à venir. ...


5

En général, l’emploi d'un verbe avec "que + sujet + verbe" marque le subjonctif, or vous utilisez cette forme avec le conditionnel ce qui d'après moi n'est pas correct. Que nous finissions est l'emploi correct du subjonctif. Si vous désirez néanmoins utiliser le conditionnel, dites simplement : Nous finirions (sans le "que" devant) Pour en ...


5

Or you can simply say: Après avoir terminé mes études, j'irai... That is how you also preserve the English structure. Après que is usually used when the subject in the main clause is different from that found in the subordinate one.


4

You would simply use the future tense or use the auxiliary aller with infinitive construction. In your example, to say, "we will be hot," we would say "nous aurons chaud" or "nous allons avoir chaud." This also extends to other constructions with avoir. Some other examples from the internet: avoir soif/faim: Après un jeûne de Yom Kippour, vous aurez ...


4

La sens n'est pas le même: On pourrait aller à la piscine demain. L'hypothèse se situe au présent, elle est ouverte : on ira peut-être à la piscine demain. On aurait pu aller à la piscine demain. Il s'agit d'un conditionnel qui exprime un irréel du passé. L'hypothèse se situe dans le passé et, telle qu'elle est exprimée, ne s'est pas réalisée (ne se ...


4

La première phrase est correcte, le niveau de langue est courant. La deuxième est incorrecte cependant. On ne peut utiliser le futur antérieur avec si que sous certaines conditions. Un tableau récapitulant toutes les structures des phrases en "si" se trouve ici. On constate que le seul cas où le futur antérieur est utilisé répond aux conditions suivantes ...


4

C'est le futur antérieur du verbe apprendre. Quatre cas d'utilisation : 1) Indiquer une action future qui sera terminée de façon certaine : Dans une heure, j'aurai fini mes devoirs. 2) Situer une action dans le futur, mais plus proche comparée à une autre action : J'irai me coucher quand j'aurai terminé mes devoirs. 3) Une hypothèse à propos d'un ...


3

As you're making an assumption about a past event, both are grammatically correct. However, conditionnel stresses better the idea of hypothesis. Let me explain with your example : Sa fierté aurait été blessée : you're making an assumption, but you want to stress neutrality. For instance, in a journalistic style, it implies that you take a step back from ...


3

Au futur, on n'utilise pas le conditionnel mais l'indicatif pour les événements soumis à une condition : Si j'ai un téléphone, je t'appellerai. La condition se construit au présent, indicatif ou subjonctif selon la conjonction de subordination. Par exemple dans ceux que tu cites, "si" est suivi de l'indicatif et "en supposant que", du subjonctif. Si ...


3

Both « Je dînerai quand il sera revenu » and « Je dînerai quand il reviendra » are correct, meaningful French sentences. (We'd never put a comma here.) They have slightly different meanings: the first means that I will have dinner at some point after the time he comes back, the second means that I will have dinner as soon as he comes back. (“Have dinner” is ...


3

Wikipedia offre des exemples explicites à ce sujet: Dans le discours indirect, la concordance des temps impose que, lorsque la principale est à un temps passé, le conditionnel présent se substitue au futur. Et: Dans un récit dont le temps de narration est au passé, le conditionnel exprime un procès futur par rapport à celui exprimé par le verbe au ...


3

Dans le langage quotidien, le futur simple: "je le ferai" est moins utilisé que le futur proche ou immédiat: "Je vais le faire". Dans un contexte aussi réduit, le sens reste le même. Le futur proche indique qu'une action sera faite à court terme. Ex: "Il fait frais. Je vais fermer les fenêtres". "Il est midi. Je vais déjeuner". Le futur simple indique ...


2

Je vais le faire est pour moi la formule de loin la plus idiomatique, à moins que ce ne soit explicitement dans un futur assez éloigné. On pourrait même utiliser le présent: Je m'en occupe serait possible.


2

Le futur antérieur a plusieurs utilisations. Ici on pourrait « traduire » ainsi : (Imagine un seul instant) = « Si » (aucun engin de transport public ne circule durant la journée) = « action » (La nation tout entière) = « sujet » (aura perdu avec de graves retombées au niveau du PNB) = « conséquence » En concevant le sens de la phrase : Si aucun ...


2

Dans la question que pose Guillaume, il ne sagit pas de concordance de temps mais de nuance dans le sens. Le conditionnel introduit le doute alors que le futur exprime la certitude. Je m'explique: Ces montagnes SERAIENT finalement complètement différentes.... veut dire qu il y a de fortes chances qu'elles le soient, mais nous n'en sommes pas certains. D ...


2

Le futur proche est pour les cas où quelque chose doit se produire dans l'avenir imminent. Le futur simple est un temps plus général, on l'utilise quand quelque chose se passera dans un pas si proche avenir. Je crois que c'est similaire à « going to » et « will » en anglais, si vous ça aide. Ainsi, vous ne pouvez pas dire « il fera chaud » au lieu de « il ...


2

You use the word “offre”/offer in your question, but in your example (between spouses), I see the exchange more as a “request/order” followed by a positive “response/acquiescence” thereto than one of a “solicitation of an offer” followed by an “offer.” With this interpretation of your example in mind, I would agree with the other answers that “Moi, je vais ...


2

Je dirais: Nous pourrons nous rencontrer quand tu pourras. Le verbe se rencontrer est réflexif, le nous est nécessaire. Pour le futur du verbe pouvoir (infinitif), c'est tu pourras. Dans une conversation plus familière, on dirait probablement: On se rencontre quand tu peux. ou: On se rencontre dès que tu peux. qui peut aussi être utilisé ...


2

The more or less literal translation “j'allais” works. There is no subjunctive involved. J'allais partir quand le téléphone a sonné.   (I was about to leave when the phone rang.) J'allais le faire hier mais j'ai dû traiter une demande urgente à la place.   (I was going to do it yesterday but I had to process an urgent request instead.) “J'étais en ...


2

Le futur simple est du niveau de formalité qui convient pour un CV. Le futur proche est loin d'être aussi formel.


2

It is so much akin to conjugation that the French grammatical establishment nowadays calls that construction a tense, the futur proche. There is no problem in using it : it's standard French and it dates of old; the current usage, the same as it ever was, corresponds to that of the English verbal form in the progressive "to be going to" followed by an ...


2

Il est employé ici pour signifier une progression dans le temps. "En étudiant la première unité" est le point de départ (disons avant-hier) et le futur de cet événement est "la distinction des 3 articles" (disons hier). Cet ėvénement futur, par rapport au contexte initial, est aujourd'hui, à la lecture de ces lignes, bel et bien terminé, d'où la possibilité ...


2

This is such a difficult question to answer! But I have one imput that may interest you, although it won’t answer your question fully. Just bear in mind that there are a lot of ways to mention past events in French; imparfait and passé simple, with their derived plus que parfait etc, are the classical way to write history and past events. other tricks ...


1

Saying futur antérieur can mean "the possibility of the past" is imho not correct or at least ambiguous, futur antérieur can be used to describe an event that could (or might) have taken place in the past, we just are not sure whether it has, it's just a possibility we consider but cannot guarantee. The past conditional, like the present conditional, gives ...


1

Whereas in English we use the present perfect, in French you use the future perfect (futur antérieur). This is then matched with either of the normal future tenses. (Updated) Here's that concordance in action in a sentence similar to yours: Quand j'aurai terminé mes études, je partirai en France. Outside of "textbook speak", it may be possible to ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible