New answers tagged

2

“Station du métro” relates to a specific “métro”, i.e. a specific metropolitan railway network. Either a specific network must have been mentioned previously or the context must make it clear which network it is. “Station de métro” relates to “métro” as a concept. It's the same construction as “roue de voiture” (car wheel): when referring to an attribute of ...


-1

Because there can be multiple metros at the same station.


4

Yup, those sentences are fine. Yup, and your "Strangely" paragraph explains it well (and why it's not so strange). Yup, you should expect that. Barring omissions, the dictionary should list the preposition that goes with the verb if it requires one. Why? Because this choice can't be reliably determined by any rule or by the meaning of the ...


3

The person definitely says: Toi, tu l'es encore plus. You tube has been confused because the L is geminated, i.e. pronounced twice, one after tu and the second one in l'es: /twa tylle ɑ̃kɔʁ plys/ This particular duplication of a consonant is not Québec French specific. It might also be heard in Paris area and other francophone regions, possibly more often ...


1

Ce dialogue ne sonne pas juste. En supposant que tu l'as écrit toi-même, le mieux serait que tu expliques ce que tu souhaites exprimer. La première réplique est contradictoire : Pourquoi tu aurais cassé mon vase implique que la fille a avoué qu'elle avait l'intention de casser le vase mais qu'elle ne l'a pas fait, or on vient de dire que le vase est cassé. ...


0

I This word is here the noun "mal". (TLFi) I. − Tout ce qui fait souffrir, physiquement ou moralement. A. − Souffrance qui affecte le corps. 1. [De manière temporaire] Douleur passagère. Mal, maux de gorge, de tête; maux d'estomac, de reins; avoir mal aux pieds, à la poitrine, au ventre. ♦ «Eh bien! c'est donc le mal de dents, m'a-t-il dit.» En ...


0

Dans le cas présent d'utilisation de « en », doit précéder dans le contexte une situation qui cause de la peine aux gens en général et plus particulièrement à la personne qui parle. « En » réfère à (TLFi, en²) I. A. 1. a) [cause, à la suite de, à cause de] ♦ Ainsi celui-là qui anéantit son ennemi. Et il vivait de lui. Donc il en meurt (Saint-Exup., Citad.,...


1

J'ai du mal à la tête is technically grammatical but not idiomatic at all, unlike say j'ai du diabète, j'ai de l'eczéma or j'ai de la fièvre. What is used when you want a name is: J'ai un de ces mal de tête1. J'ai des maux de tête. j'ai mal is equivalent to je souffre so mal might be understood as an adverb here (an invariable modifier word), although it'...


0

Une phrase similaire trouvée sur reddit est : Je viens de voir le flair ban bourguignon, j’en ai la larme à l’œil. En est un pronom qui se réfère à "le flair ban bourguignon", même si flair ne veut rien dire dans ce contexte. (voir commentaires qui suivent ma réponse ; merci @jlliagre et @Luke Sawczak.)


2

En is a pronoun playing exactly the same role (i.e. referring to the same thing) than it in It brings tears to my eyes. If you want to convert that to a de + sth sentence, that can be: J'ai une larme à l'œil de voir ça.


1

Le conditionnel passé va bien et insiste justement sur le fait que l'information n'est pas retenue comme exprimant un état de fait à l'instant de la question. On peut aussi utiliser le passé composé, mais la notion de doute qui est communiquée par le conditionnel n'est presque plus ressentie. Pourquoi as-tu cassé mon vase ? Pourquoi tu as cassé mon vase ? ...


1

Il a retrouvé son lustre, le prestige qu'il avait perdu entretemps. C'est un emploi soutenu et plus courant associé avec perdre. L'usage est d'ailleurs réduit à quelques combinaisons assez figées : perdre (un peu/beaucoup) de sa superbe, ne rien perdre de sa superbe ou ici, retrouver de sa superbe. Oui, grandeur est ici à prendre au sens figuré, l'opposé de ...


1

Pour ma part je vois plutôt que DES est spécifique alors que LES est général. ex : une fille dans ce quartier est gentille. Dans cette phrase je vois que Fille en question ici est connue. ex2 : La fille est belle. Ici Fille en question reste générale. UN est le singulier de DES et LA est le singulier de LES.


2

Le passé simple est un temps du récit, et non seulement du roman. À propos du passé simple, sur la page wikipedia : Selon Émile Benveniste, le passé simple est non déictique, tout comme le récit qui est son cadre d'emploi quasi exclusif, ce qui s'accompagne d'une impression de distanciation ou d'éloignement temporel avec l'événement mentionné. Au contraire, ...


7

Il fut un temps est une formulation relativement courante pour introduire une affirmation qui était vraie il y a relativement longtemps. D'autres expressions équivalentes sont à une certaine époque, il y a bien longtemps. En effet, l'utilisation du passé simple à l'oral a quasiment (pour ne pas dire totalement) disparu, il fut un temps est une formulation ...


Top 50 recent answers are included