New answers tagged

1

"Si" does not call conditional in French. There is a very famous incorrect sentence "Si j'aurais su", used to convey childish incorrect language. And yet, in your example, both "devait" and "devrait" would be correct, but would not have the same meaning. The version with "devrait" is about going outside in the future. In French the conditional mode is also ...


6

20 cm de la neige ne peut pas être un objet : le verbe tomber est généralement intransitif. Au contraire, il est ici un pronom impersonnel. Le Bescherelle donne en fait l'exemple de il est tombé cette nuit cinquante centimètres de neige dans sa discussion des constructions impersonnelles. Les constructions impersonnelles associent le sujet impersonnel ...


3

Both suggestions are wrong. 1 means "While the cake is being cooked" (While the cake cooks) 2 means "Once the cake starts being cooked", which is not very different. The actual meaning would be something like: When the cake is cooked (i.e. once the cooking is completed).


3

Notre et votre sont des déterminants possessifs (donc toujours faisant toujours partie d'un groupe nominal: notre explication, votre question) tandis que nôtre et vôtre sont des pronoms (toujours accompagnés d'un article défini: "Cette question, c'était la vôtre ?" "Non, la nôtre, on y a déjà répondu") Ces mots étaient à l'origine nostre et vostre, ...


1

Une facon plus familiere (argot) de dire ca est "Je lui ai mis un chassé".


1

"Servir" = rendre un service/être au service de qq ou qqch. "Desservir" = "assurer un service" (sens 1) (Source: CNTRL) Il y a aussi le "desservir" qui signifie le contraire de servir. (Usage du préfixe "dé-" pour signifier qu'on défait une action). Exemples: -Servir la table. Desservir la table. (Sens 2) -ça me rend service. Cela me dessert (faire le ...


2

Il s'agit à l'origine de l'Association Internationale des Ouvriers, puis Association Internationale Ouvrière, rapidement raccourcie en Internationale Ouvrière (cf. SFIO) puis simplement Internationale, comme c'était déjà le cas dans le poème en question. La première internationale a été fondée à Londres par des hommes politiques et des syndicalistes ...


1

Here are some sentences using various words etymologically related to the Latin servus (slave) : Aucun train ne dessert cette gare qui ne sert donc à rien. Le serveur nous a rendu service en nous servant rapidement le dessert. Il a ensuite desservi la table sur une desserte. Ce serveur web est trop souvent hors-service, ça dessert nos intérêts ...


2

«Servir» is a verb having many meanings, but never related to train stops. Usually used to refer to : "serve [someone/something]" as being useful for : je sers d'indic à la police, je sers mon pays. "distributing something" (such as food) : j'ai servi le repas "Desservir" is used specifically to describe where a bus / train will make intermediate stops ...


0

In C'est facile à faire, c' replaces a previously mentioned subject (its antecedent). In this type of construction, the preposition has to be à. In C'est facile de le faire, c' is a dummy subject - it's not replacing anything. (Just as when we say It's raining, "it" doesn't replace anything.) In this example, le is replacing the antecedent. When you have a ...


4

Le terme dédié est "botter", mais à ma connaissance en Belgique et en France on ne l'emploie plus guère que dans l'expression "Botter les fesses" ou encore "Botter en touche". Son emploi dans d'autres conditions paraîtra certainement vieillot. De plus à ma connaissance on ne "botte" pas directement quelqu'un. Je n'ai jamais entendu "J'ai botté Gérard" mais ...


6

In theory Oui, je la suis. is a possible answer to: Vous êtes la maman de Michel ? However, in real life, the answer will likely be: Oui, c'est moi. Je la suis is too literary in this context, and mainly used to mean "I follow her" (suivre) nowadays. Similarly, the second question: Vous êtes une bonne pharmacienne ? might be answered by: ...


3

Joindre means to connect two entities, to make them touch/communicate/act together. Joindre les deux bouts. To make end meet. Joindre l'utile à l'agréable. To mix business with pleasure. Rejoindre means either to reconnect things that were disconnected before or to move toward and reach someone/something. The meaning is sometimes equivalent: ...


0

La réponse est basée sur la définition du dictionnaire pour déterminer quel terme choisir parmi les termes proposés. Ces termes peuvent être caractérisés comme des collocations. Effectivement, certains sens sont exprimés en fonction d'un choix initial de mots (combinaison de mots potentiellement variable). [1] [1] Le TLFi indique que les termes « à l'...


5

C'est parce que ce n'est pas le même verbe. Vous pourriez tout à fait dire "mais aujourd'hui il est en avance d'un quart d'heure" qui rejoint la construction que vous connaissiez. En disant "il a un quart d'heure d'avance", la grammaire de la phrase est différente (avoir + complément). Cependant le sens est identique. Edit "à l'avance" et "par avance" ont ...


-3

Grammatically correct? The first sentence has no real meaning (wrong wording, except for Mrs. Irma). Quelle est la situation actuelle ? Qu'en est-il ? De quel cas s'agit-il ? Qu'y a-t-il maintenant ? In your second sentence, "qu'est-ce que" is useless (invalid functional role). Qu'est-ce que l'univers ? (attribut du sujet) Qu'est-ce que cela ...


4

Both sentences are grammatically correct but there is an issue with cas which is odd here and make them unidiomatic. If we replace it with choix which works better, we have: Quel est le choix maintenant ? which is correct and means: What is the choice now? and Qu'est-ce que le choix maintenant ? which is still correct but unlikely to be ...


2

Here is a couple of suggestions: Une fois à la banque, tu pourras leur dire/expliquer ce que tu veux faire faire. Une fois à la banque, tu pourras leur dire/expliquer ce que tu voudrais qu'il fassent.


1

In addition to the already existing excellent answers, maybe does your confusion come from the definition of pronominal. Pronominal doesn't just mean that a pronoun is used along the verb, but that this pronoun represent the subject (i.e. is a reflexive pronoun). When it is not the case, the pronoun is just a regular complement and the auxiliary is avoir ...


0

I'm not sure whether this is grammatical or not (the answer from jlliagre seems to indicate it is) but I (native - Belgium) understand the meaning of the sentence as it would be understood in your language I guess. I can think of several examples I find idiomatic using the same pattern: Le jour où je suis riche, je m'achète un penthouse à New-York. ...


1

You can use the present in both clauses: Le jour où elle quitte Paris, Amélie veut vraiment maîtriser l'anglais. The sentence is however not idiomatic. Vouloir doesn't translate to want here. That should be something like: Le jour où elle quitte Paris, Amélie doit vraiment maîtriser l'anglais. or Le jour où elle quitte Paris, il faut qu'Amélie ...


1

Le mot « de » permet de lier deux choses en français. Exemple : les chaussures de mon frère Ici « de » lie « les chaussures » et « mon frère ». « Du » en français est la contraction de « de » et « le » or en français on ne dit pas « de le ». Exemple : les pommes du jardin et pas : les pommes de le jardin En terme général, on dit donc « du » ...


1

Not here, where de is ok both times. In fact, du is a short form of de le. For example, I won't say la vue de le port est belle, I must say la vue du port est belle. I will however say la vue de la mer est belle. Another error in your sentence is about un grand nombre, which implies “many”. Whatever it is many or few (but >1), you must use the plural form ...


7

As ever with prepositions, don't expect them to map out perfectly from one language to the next. Arguments indicating the goal of a verb are marked with for in English (ask for, look for, call for, etc), but are direct objects in French, a trait inherited from Latin (and indeed from the common ancestor of English and Latin. While English developed a ...


1

Les personnes censées répondre sont celles qui ne sont pas anti-GAFAM, la question doit être posée autrement. Soutenez-vous les GAFAM ? Vous êtes anti-GAFAM. Vous êtes pro-GAFAM. Vous êtes partagé. Vous n'avez pas d'avis. Les questions qu'on trouve dans un questionnaire ne sont pas forcément évidentes, faciles à poser. On pourrait poser ...


1

Bonjour monsieur Equette. À mon avis, voici les groupes : moi => pas anti GAFAM = pro GAFAM / neutre pas moi => pas pas anti GAFAM = anti GAFAM Donc tu as probablement raison EDIT : Je ne peux pas commenter en dessous de 50 de réputation, ceci est donc une réponse à Guysmow qui n'est pas anti-GAFAM = anti-anti-GAFAM C'est faux mais bon continuons ...


1

Salut, par logique qui n'est pas anti-GAFAM = anti-anti-GAFAM, soit deux négations, ce qui rend la phrase positive : qui est pro-GAFAM. Donc répondre "Moi", revient à dire que tu supportes les GAFAM. Et donc répondre "Pas moi" revient à dire que tu es anti-GAFAM. Voilà, en espérant avoir pu t'aider.


4

Non locuteur natif. Le/L' c'est ici ledit le impersonnel (ou pronom neutre). Voici quelques autres exemples : Ce que vous avez cru facile ne l' est pas. (Balzac) À cette époque j'en étais le propriétaire. Je ne le suis plus. Le pronom est indispensable car être est transitif et exige (à peu près toujours) un complément d'objet. Cf. Tu ne les ...


Top 50 recent answers are included