30

Your attempt is correct. The most idiomatic translation would still use pour rien but a slightly different way : Ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle The Mile High City.


23

I think the closest translation of “that is” would be “c’est-à-dire”, which litterally means “that is to say”. It can be shortened to “c-à-d” or “c.a.d.” “Autrement dit” and “en d’autres termes” also both exactly mean “in other words”.


15

No single expression can translate out of the blue. Depending on the context, potential idiomatic ones might be: Il est sorti de nulle part il est arrivé d'on ne sait pas où (ou le velours courant : d'on ne sait-z-où) Il l'a sorti de son chapeau Il a débarqué à l'improviste C'est arrivé d'un coup / subitement Il nous l'a annoncé de but en blanc Il l'a ...


12

Du coup is widely used in written French, but you will find that some people follow the recommandation of the Académie Française of not using it as a synonym of donc and only use it in the sense of aussitôt. But as we can see in the example taken from Zola (below) the barrier between the two meanings is sometimes very thin. My point of view is that ...


12

That's it. You might also say, although it's not as literal a translation, "Ce n'est pas sans raison qu'on l'appelle The Mile High City.", or "Si on l'appelle The Mile High City, c'est pour une bonne raison.".


11

Il a servi à boire à tout le monde, y compris à ses ennemis In this example, “y compris” underlines the fact that you would not normally expect the agent to offer a drink to his enemies (but only to his friends). In English this use of “y compris” could be rendered by the word “even”. By contrast, “dont” does not have this connotation, as in Cette année,...


10

C'est une fête du livre, dont l'appellation est un jeu de mots avec Partir en live qui signifie « mal tourner ».


9

Le Wiktionnaire dit que non. La locution « parce que » est l'évolution de « par ce que » ou « pour ce que ». Ces deux mots n'ont été contractés que dans cette expression.


9

« Quoi que ce soit » tends to be used in a negative sentence or in an if-clause, emphasising the notion of the smallest amount possible: "anything (+ at all!)" = "even the slightest bit!". I would say something like: 1 : Je ne m'attendais pas à ce qu'il puisse accomplir quoi que ce soit par lui-même. = "I didn’t expect he could ...


9

Mis à part les étymologistes et les curieux qui s'intéressent à la langue, l'étymologie du mot est complètement oubliée par la très grande majorité des francophones. Aujourd'hui est perçu comme une unité lexicale (même si parfois la présence de l'apostrophe, interpelle et peut créer des difficultés dans l'apprentissage de l'orthographe) et la syllabe au a ...


8

"Part" est toujours féminin. Le mot signifie non seulement portion, mais aussi participation : "Vous n'avez point encor [sic, licence poétique] de part à nos misères" (Corneille), "Le hasard et la force ont beaucoup de part au succès" (Fénelon). "à part entière" se dénoue donc comme "dont la participation est entière, n'est pas restreinte pour un motif ...


8

Salade César aux fines herbes. César indique une recette de salade (comme l'on dit une Pêche Melba) , et non un constituant de cette dernière : donc pas de à la (que l'on peut comprendre comme à la façon de), César n'étant pas cuisinier. Aux fines herbes donne la spécificité de la recette, l’accommodement choisi par le cuisinier et donc un ajout par ...


8

Une page chez Druide, éditeur de nombreux outils linguistiques et dictionnaires, explique que pour les jours des saints, le terme fête est sous-entendu, et qu’on les désigne donc au féminin. La « sainte » règle. - Quand on parle d'un saint, le mot saint s'écrit avec une minuscule et sans trait d'union (la vie de saint Sylvestre) ; quand on parle du jour mis ...


7

On ne peut pas traduire not at all par « pas de tout » car cette dernière expression signifie not of everything. Les deux formes ne sont pas interchangeables, on dit Je n'en veux pas [du tout] = Je ne veux rien. mais Je ne veux pas de tout = J'en veux une partie. Dans la première phrase, « du tout » est optionnel. Il sert juste à renforcer le « pas »...


7

Il s'agit d'un jeu de mots avec l'expression "prendre ses jambes à son cou" qui veut dire s'enfuir rapidement. Ici, le remplacement de "jambes" par "larmes" implique que la personne s'est enfuie rapidement à cause de sa tristesse, ce que les autres vers confirment en ajoutant que la personne s'est "enfui[e] sans dire un mot" pour "noyer [s]on coeur dans un ...


7

"Il y a" est une expression toute faite non porteuse de sens, un peu comme "there is". Elle peut être utilisée dans de nombreux contextes: Pour exprimer la présence. En général "there is" est alors une bonne traduction: Il y a trois pommes dans mon panier. → There are three apples in my basket. Cela peut aussi servir à insister sur la présence de ...


7

I have no idea why someone would say that, at least for its meaning (and I know of no others) of "as such, by the same token". It's a perfectly valid locution at most language levels. It's in the Trésor de la Langue Française and the Académie dictionaries, and covered in Grevisse (Bon Usage, 14th ed. §1006 f.) with no usage notes anywhere.


7

First of all, we could say that "au moins" has 2 meanings. First, referring to a quantity : "J'ai lu au moins 50 livres cette année" => "I've read at least 50 books this year" And the other, referring to the result of another action "Appelle-la encore une fois. Au moins tu seras sûr" "Call her one last time. Like this, you'll be sure" In this ...


7

There are some different ways to translate so much even if contexts seem to be the same in your examples. But, I think in every case you could say "mais seulement". Here are few examples: "It's not that I don't like to read so much as that I just don't like this book." "Ce n'est pas que je n'aime pas lire, mais seulement je n'aime pas ce livre." "It'...


7

"Du haut de [qqchose]" (literally 'from the top of [smthing]') usually indicates watching/managing something from a higher position after achieving the something referred to. A certain disdain usually leaks from these words: the subject is standing above and looks down on the following part of the sentence. Exemple: Du haut de mes 25 ans d'expériences, je ...


7

Fosset est ici la graphie ancienne du mot fossé, qui subsiste encore aujourd'hui au Québec. TLFi (Fossé): REM. Fosset, subst. masc.,région. (Canada). Var. graphique. − Tu seras content seulement quand t'auras bu ton chien-de-soul et qu'ils te ramasseront dans le fosset (Guèvremont, Survenant,1945, p. 242). L'expression se tenir à cheval du fossé signifie ...


7

Il s'agit ici d'un emploi ancien du relatif qui. Au départ, l'expression comme qui dirait a le sens de « comme si l’on disait ». Dans une note historique au sujet de qui Grevisse1 précise que : Au moyen âge et jusqu'au XVIe siècle on employait communément un qui indéfini et suppositif au sens de « si l'on » ou de « si quelqu'un » Ki2 lui véist Sarrazins ...


6

Il faut se pencher sur l'histoire des mots raison et ratio qui sont des doublets. Et sur les différents sens que le mot raison a pris à travers les siècles. Trop nombreux pour qu'on les passe tous en revue ici, je vais tenter d'en aborder quelques uns et en particulier ce qui peut éclairer la question posée. Sources de ce qui suit, Dictionnaire historique ...


6

« Faute de » signifie pourtant bien « for lack of ». On pourrait traduire littéralement par « for lack of living in a monarchy » (qui est compréhensible même si ce n'est pas vraiment idiomatique). Je trouve la construction un peu bizarre ici, même si elle est grammaticalement correcte : j'aurais plutôt écrit « à défaut de vivre en monarchie », dont le sens ...


6

Comme dans la définition du TLFi, vendre la mèche se suffit à lui-même Ne vends pas la mèche ! Pour prononcer cette phrase, il faut savoir de quoi il s'agit, de quel secret il est question. "Ne vends pas la mèche du film !" doit pouvoir se dire mais n'est pas d'usage ; ce serait un pléonasme de circonstance, car il est bien entendu que l'on parle ...


6

Il y a une distinction [OQLF] à faire entre à l'avenir et dans l'avenir. Le premier signifie « à partir de maintenant », « dorénavant » et est souvent associé à un reproche fait à la situation présente. Le second signifie « un jour prochain », « un jour à venir », « ultérieurement ». Dans cette phrase « dans l'avenir » est donc ce qui convient le mieux. « À ...


6

Michel-Ange reprenait une expression « avoir le compas dans l’œil et non dans la main » que les historiens d'art attribuent à Diodore de Sicile (historien grec, Ier siècle av. J.-C.) et qui avait dit que les Égyptiens avaient la mesure dans la main tandis que les Grecs l'avaient dans les yeux.1 Le parallèle entre la main et l’œil montre clairement que l'...


6

L'expression "Qu'est-ce que", dans tous ces contextes-là, a le sens de "pourquoi" mais indique surtout la surprise et l'irritation du locuteur, ou la consternation. Pour ce qui est des raisons de ce glissement, je passerai à la spéculation : je le perçois comme la frustration du locuteur menant à un empêtrement de la parole et, du coup, à un usage à contre-...


6

Here, en is a pronoun that replaces the possessive phrase (complément du nom) of a direct object. In your examples: "On comprend la portée généreuse de la loi" becomes "On en comprend la portée généreuse". "On comprend mieux les causes de chaque incident" becomes "On en comprend mieux les causes". For the first example, we don't know what the pronoun ...


6

Il n'existe pas de nom rémoule, on peut penser que c'est une création à partir du verbe rémouler qui veut dire aiguiser/affuter. À la rémoule pourrait alors être compris comme à l’affûtage, l’affûtage servant à rendre un objet tranchant plus performant. Ici le pianiste rejouant les passages, il en est plus performant. Cet interprétation m'est aussi suggérée ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible