69

Il y a trois mots qui s'écrivent « plus ». Une particule négative, utilisée pour nier quelque chose qui était vrai dans le passé mais ne l'est pas maintenant. Je n'ai plus d'argent, je suis ruiné. (I have no more money, I'm ruined.) On ne prononce jamais le s (donc : [ply]), sauf pour faire la liaison ([plyz]). Je ne suis plus aussi rapide qu'avant. (...


43

Les deux formes sont correctes. La deuxième est une figure de style appelée le « ne explétif » ou « semi-négation » (voir grammaire.reverso.net et french.about.com). Ce « ne » n'a pas de sens négatif et n'a pas de caractère obligatoire. Both forms are correct. In the second form, ne is an expletive. It has no negative connotation and is not compulsory.


42

"si" is only used to answer a negative question or assertion and contradict it: (Contredit un énoncé négatif - see the third tab [SI3, adv.]) Tu ne manges pas? (Are you not eating?) Si, j'arrive. (On the contrary, I'll be right there) Contrast with the negative answer: Non, je n'ai pas faim. (No, I'm not hungry) Another example, not on a ...


27

In a short way : you pronounce the 's' when "plus" means more. you don't pronounce the 's' when "plus" means no more.


26

Grevisse: Primitivement, la négation portant sur un verbe est exprimée par l'adverbe ne, et celui peut encore suffire dans certaines circonstances. Le plus souvent cependant, on recourt à la fois à ne et à un auxiliaire, adverbe, déterminant ou pronom. Ces auxiliaires, qui n'avaient pas de sens négatif à l'origine ont fini par prendre eux-même ce sens ...


25

OK, this is more like a long comment, because the answer has already been given with lots of details by Joubarc and others. Yet, I feel like these answers could be expanded a bit in terms of generality, so here I go… I’ll do so in French, and refer you to a related answer on English Language & Usage for an English reply (by yours truly). Pour ce qui est ...


22

Both “Je ne sais pas quoi dire” and “Je ne sais quoi dire” are correct translations for “I don’t know what to say”. With most verbs, skipping the “pas” sounds dated, but with “savoir”, not so much; still, the version with the “pas” probably remains more usual in everyday conversation. However, the English “je ne sais quoi” (no “pas”!) actually comes from ...


20

Le Dictionnaire des difficultés de la langue française (A. Thomas) dit que « sinon » s'écrit toujours en un seul mot. Littré indique pour « sinon » : ÉTYMOLOGIE Si, et non. L'ancienne langue, comme on a vu, séparait si de non. Le Bon Usage contraste lui explicitement si oui et sinon, ce qui achève de répondre : si non en deux mots ne s'emploie pas. ...


20

Using all six of them, you can say, for instance: Rien ni personne ne pourrait plus jamais me faire croire en aucune de ses belles paroles. À partir de maintenant, je vais m'efforcer de ne plus jamais rien devoir à personne en aucun cas, ni dans ma vie personnelle ni dans ma vie professionnelle. Practically speaking, it is not common to see five or ...


18

In the oldest time, you could have the "strong" form non, hence nonobstant, nonchalant, non-recevoir... But the most common form of the negation was in fact ne alone. Eventually emphatic elements were added, which varied depending on context: Je ne mange mie ("I don't eat a crumb"), je ne vois goutte ("I can't see a drop [of water]"), je n'avance pas ("I don'...


17

L'un ou l'autre se dit ou se disent, mais ici il y a une différence de niveau de langue. Il s'agit d'un « ne explétif », qui s'emploie dans des propositions au subjonctif qui concernent un fait avéré mais sont le complément d'un verbe ou d'un adjectif qui a une connotation négative (« avoir peur », « douter »). Le « ne » est assez souvent utilisé dans un ...


15

This rhetorical device is called litotes, and it works the same way in French as it does in English.


15

The usage is to replace "des" by "de" in the negative form when expressing an absence (zero vs some). Il n'y a pas de touristes, [il n'y a personne]. Il n'a pas de frères. On the other hand, when opposing two statements, even if the second one in not expressed, "des" is kept. With "être", the opposition is implicit: Ce ne sont pas des touristes [...


14

A structure in which you quantify "all" members of a set and then use a negated verb is also confusing in languages other than French. The problem is where the negation applies. Would you say this English sentence is any clearer than the French one? (1) All women don't like cooking. Where does the negation apply? Breaking it down, and adding some ...


14

Using "... ne ... jamais que X", in conversation you can say something like: Tout ce qui sort de sa bouche, ce ne sont jamais que des excuses pour se la couler douce. Grammar-wise (strictly speaking): In the construction "... ne ... jamais que X", the main focus is on the restrictive "ne ... que ..."; the structure is not about the negation "ne ... ...


13

There is no such thing as "or after" the auxiliary. The negative of these forms is formed by wrapping the ne+pas/whatever circumfix around the auxiliary and any accompanying pronoun: Je ne m'en suis pas moqué. Je ne l'ai pas frappé. etc. In most spoken forms of French (and writing that emulates them), the ne is almost universally dropped, which ...


13

Indeed, "ne" can always be omitted in spoken French ("ne ... que", "ne ... jamais", ...). If you are trying to speak or write in a formal way however, I would recommend never to omit it in an official document1. When spoken, it is also usual to shorten it, just pronouncing the N (a sort of a contraction). When speaking formally, "Je n'suis pas d'accord." ...


12

Le fait de ne pas utiliser le mot pas relève plus du registre de langue que d'une liste limitée de verbes. En théorie, tous les verbes peuvent se mettre sous cette forme, c'est juste que certains sonneront plus bancals que d'autres à l'oreille. Il est amusant de voir que selon le registre, c'est un élément ou un autre de la négation qui est omis. Registre ...


12

Les trois possibilités sont correctes, chacune dans leur contexte propre. Les deux premières possibilités diffèrent par leur registre de langue : la première est commune, fréquente à l'oral, la seconde est plus soutenue, plus littéraire. La dernière possibilité renforce la négation, et suggère un contexte d'argumentation. Par exemple : — L'identité de ...


11

Il y a trois manières de former une phrase négative en français. Avec « ne » seulement. C'est un usage vielli, qui ne se rencontre plus de nos jours sauf dans quelques expressions figées (qui elles-même appartiennent en général à la langue soutenue). Voir la partie I.A de l'entrée du TLF. Fabrice revint sur la grande route, où il n'y avait toujours âme ...


11

Il s'agit de la négation d'une négation. — Tu comprends ? — Oui. Means "yes, I understand." — Tu ne comprends pas ? — Si Means "no, I don't not understand"… Hence, "I do understand" :-) Saying « oui » in that context, is ambivalent and could be understood as « oui, je ne comprends pas. » Although the correct form would be « non, je ne ...


11

J'ai peur qu'il ne vienne pas Ta crainte est qu'il ne vienne pas. Tu es alors inquiet pour lui (il lui est peut-être arrivé quelque chose), ou c'est juste une déception. J'ai peur qu'il vienne pas Le sens est le même que l'exemple précédent. Attention, il est incorrect à l'écrit, mais accepté à l'oral, dans un registre familier. J'ai (bien) peur qu'...


11

Je parle français, subject–verb–object, is the simple affirmation. Negation is formed with the particle ne (often omitted in speech) and usually one (or more) additional words to mark or nuance the negation. The adverb pas expresses plain negation and is the most common mark of negation. Ne always precedes the verbal phrase, and pas usually follows the ...


11

Il s'agit ici d'un ne explétif utilisé dans une proposition comparative, il n'est pas obligatoire. Il est la plupart du temps omis à l'oral. Grévisse : Après plus, moins, mieux, autre, autrement, meilleur, moindre, pire, plutôt, marquant une comparaison d'inégalité, le verbe de la seconde proposition prend souvent ne quand la principale est ...


11

On utilise "plus personne" pour souligner une évolution dans le temps, tandis que "personne" est juste une négation sans référence temporelle. C'est en effet équivalent à "personne + ne + verbe conjugué + plus" (le sens est le même). Plus personne ne parle araméen de nos jours. C'est bien une langue morte. En 2100, plus personne ne mourra du cancer....


10

Le "ne" explétif est facultatif, dans ce cas-ci. d'après Le Petit Grevisse: Verbes de crainte Après les verbes de crainte pris affirmativement, on met ordinairement 'ne' quand la subordonée exprime un effet que l'on craint de voir se produire. Je crains que l'ennemi ne vienne. Je redoute, j'ai peur, j'appréhende qu'un malheur ne vous arrive.


10

In this case the dictionnary is right, "rez-de-chaussée" (with an 'e' at the end) is a better translation than parterre which means a part of a garden with an aesthetic purpose. "Pas spécifié" is not good french, when there is no data we would most likely say : "non spécifié".


10

On peut rajouter un verbe qui n'apporte pas de sens mais qui permet de séparer les deux négations. Il n'y a personne qui ne sache rien faire. On peut aussi faire porter l'une des négations sur un mot qui n'est pas le verbe. Personne n'est incapable de faire quoi que ce soit. Je préfère quand même la formulation positive à ces doubles négations.


10

Using "plus" in this case indicates that at some other time you were also missing other things. For example: "Il ne manquait que X et Y et maintenant il ne manque plus que X."


10

The grammatically correct sentence is : alors tu ne te bouches plus les oreilles ne is often omitted in the spoken language when using the negation form. ne plus literally means not anymore / stop.


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible