21

Using all six of them, you can say, for instance: Rien ni personne ne pourrait plus jamais me faire croire en aucune de ses belles paroles. À partir de maintenant, je vais m'efforcer de ne plus jamais rien devoir à personne en aucun cas, ni dans ma vie personnelle ni dans ma vie professionnelle. Practically speaking, it is not common to see five or ...


18

In the oldest time, you could have the "strong" form non, hence nonobstant, nonchalant, non-recevoir... But the most common form of the negation was in fact ne alone. Eventually emphatic elements were added, which varied depending on context: Je ne mange mie ("I don't eat a crumb"), je ne vois goutte ("I can't see a drop [of water]"), je n'avance pas ("I don'...


16

The usage is to replace "des" by "de" in the negative form when expressing an absence (zero vs some). Il n'y a pas de touristes, [il n'y a personne]. Il n'a pas de frères. On the other hand, when opposing two statements, even if the second one in not expressed, "des" is kept. With "être", the opposition is implicit: ...


15

A structure in which you quantify "all" members of a set and then use a negated verb is also confusing in languages other than French. The problem is where the negation applies. Would you say this English sentence is any clearer than the French one? (1) All women don't like cooking. Where does the negation apply? Breaking it down, and adding some ...


14

Indeed, "ne" can always be omitted in spoken French ("ne ... que", "ne ... jamais", ...). If you are trying to speak or write in a formal way however, I would recommend never to omit it in an official document1. When spoken, it is also usual to shorten it, just pronouncing the N (a sort of a contraction). When speaking formally, "Je n'suis pas d'accord." ...


14

Using "... ne ... jamais que X", in conversation you can say something like: Tout ce qui sort de sa bouche, ce ne sont jamais que des excuses pour se la couler douce. Grammar-wise (strictly speaking): In the construction "... ne ... jamais que X", the main focus is on the restrictive "ne ... que ..."; the structure is not ...


12

Les trois possibilités sont correctes, chacune dans leur contexte propre. Les deux premières possibilités diffèrent par leur registre de langue : la première est commune, fréquente à l'oral, la seconde est plus soutenue, plus littéraire. La dernière possibilité renforce la négation, et suggère un contexte d'argumentation. Par exemple : — L'identité de ...


11

Il s'agit ici d'un ne explétif utilisé dans une proposition comparative, il n'est pas obligatoire. Il est la plupart du temps omis à l'oral. Grévisse : Après plus, moins, mieux, autre, autrement, meilleur, moindre, pire, plutôt, marquant une comparaison d'inégalité, le verbe de la seconde proposition prend souvent ne quand la principale est ...


11

On utilise "plus personne" pour souligner une évolution dans le temps, tandis que "personne" est juste une négation sans référence temporelle. C'est en effet équivalent à "personne + ne + verbe conjugué + plus" (le sens est le même). Plus personne ne parle araméen de nos jours. C'est bien une langue morte. En 2100, plus ...


11

Right after posting the question, I discovered that this is the ne explétif (Expletive ne), which is "used without being needed for the meaning or syntax of a sentence." according to Le Petit Robert de la langue française. So the ne explétif does not add any meaning – negative or otherwise – to the sentence; it’s just there to draw attention to what ...


10

On peut rajouter un verbe qui n'apporte pas de sens mais qui permet de séparer les deux négations. Il n'y a personne qui ne sache rien faire. On peut aussi faire porter l'une des négations sur un mot qui n'est pas le verbe. Personne n'est incapable de faire quoi que ce soit. Je préfère quand même la formulation positive à ces doubles négations.


10

Using "plus" in this case indicates that at some other time you were also missing other things. For example: "Il ne manquait que X et Y et maintenant il ne manque plus que X."


10

The grammatically correct sentence is : alors tu ne te bouches plus les oreilles ne is often omitted in the spoken language when using the negation form. ne plus literally means not anymore / stop.


9

« Aucun » signifiait à l'origine « quelqu'un », du latin aliquis unus -> alicunus qui a aussi donné alcuni en italien et alguno en espagnol. Comme quelques autres mots employés dans des tournures négatives (pas, point, personne, rien, plus, jamais, ...), il a fini par signifier aussi son contraire, suivant le contexte. « Il n'avance pas » -> he doesn't ...


9

The correct translation is indeed Personne n'est arrivé And as you correctly deducted, "personne" already has a negative meaning so you shouldn't combine it with "pas" (but keeping the ne or in this case n'). If you do so, it's called a double négation. Double negations are usually tricky and therefore used very rarely and most of the time to induct ...


9

I'm going to give my perception as an “ordinary” native (of France). Specialists of French language, French language history and French teaching may have a different point of view. I've never heard of this list of seven verbs (cesser, oser, pouvoir, bouger, daigner, manquer, savoir), and they don't strike me as more likely to admit “ne” as the sole negation ...


9

"Je ne bois pas de vin" is a generic statement : I don't drink wine, I don't like the taste. It's often said alone, you don't really need to add what you drink instead (and you probably don't always drink apple juice every time other people drink wine. "Je ne bois pas du vin" refers to what you have in your glass right now : I'm not drinking wine, it's just ...


9

Until the 17th century ne on its own was enough to negate a verb and pas was optional. The use of ne isolated (without the negative adverb) can still found in Classical French (Voltaire, La Fontaine, Molière, etc.) but except in a few cases it has become quite rare nowadays. Nowadays it is the opposite, there is a tendency - mainly in oral language (but ...


8

L'article wiktionnaire sur pas indique : Étymologie (Nom) Du latin passus (« pas, enjambée, marche » ou « trace de pas »). (Adverbe) De l’usage en ancien français d’ajouter un substantif signifiant « le moindre » après ne : Je ne bois goutte. — Je ne mange mie. — Je ne marche pas. L’usage de pas s’est généralisé par un cycle de ...


8

“Qu'as fait tu ?” is not correct. According to francaisfacile.com (emphasis mine), in questions: On conjugue un verbe impérativement en plaçant le pronom sujet a) après le verbe aux temps simples et b) après l'auxiliaire aux temps composés. So the correct phrasing is Qu'as-tu fait ? And the negation: Que n'as-tu pas fait ?


8

Ce n'est pas ... est la forme correcte. C'est pas ... est une forme du langage courant qu'il ne faut surtout pas utiliser à l'écrit (dans un cadre professionnel ou scolaire). En revanche, à l'oral, presque personne ne dit le "ne", et ça paraît même étrange quand quelqu'un le dit.


8

La deuxième phrase doit s'écrire: Je n'ai reçu aucunes nouvelles d'elle. Il n'y a pas de différence de signification, mais dans le deuxième cas, on considère que nouvelles est toujours au pluriel dans l'expression : recevoir des nouvelles. tandis que dans le premier cas, on considère valide l'expression : recevoir une nouvelle. Avec « pas », je ...


8

There is rarely an ambiguity in writing because a negative sentence contains the particle ne, whereas a positive sentence doesn't. Je veux plus [plys] de soupe.   (I want more soup, s is sounded.) Je ne veux plus [ply] de soupe.   (I don't want any more soup, s is silent.) The particle ne can be omitted in colloquial speech, but this is not done in ...


8

C'est en fait une faute: la forme correcte est il n'en est rien. C'est une faute courante, parce qu'à l'oral, on fait la liaison entre "en" et "est", ce qui induit à penser qu'il doit y avoir un "ne" entre les deux mots.


8

The translation for each would be pas vrai - no way (when being astonished, not very formal) or right (common) c'est ça - is that it (common) n'est-il pas - isn't it (formal) "Hein" doesn't really have a translation, it's widely used for a lot of things. But to answer you, there's is no real word to use, they all depend on the context in which you're ...


8

The first part of split negatives (ne) tend to disappear in French, so c'est plus pareil is simply the spoken French version of ce n'est plus pareil ("it's no longer the same"). Here plus is enough to understand it is a negation, especially when hearing the sentence because its final S is not pronounced. There is then another c'est plus pareil ...


7

On ne peut pas traduire not at all par « pas de tout » car cette dernière expression signifie not of everything. Les deux formes ne sont pas interchangeables, on dit Je n'en veux pas [du tout] = Je ne veux rien. mais Je ne veux pas de tout = J'en veux une partie. Dans la première phrase, « du tout » est optionnel. Il sert juste à renforcer le « pas »...


7

Pas can be taken here as the second term of a split negative where the first part is not expressed but just implicit. You might interpret the sentence as: [Il n'y a] pas d'arrivée après 22h. or better: [Nous n'acceptons] pas d'arrivée après 22h. This is not slang/colloquial but standard and common French.


7

La négation ne ... pas encadre le verbe : Ce n' est pas encore huit heures. Il n' est pas content. En langage familier, surtout à l'oral, il arrive qu'on omette le ne. Il est conseillé de ne pas faire ça à l'écrit, sauf si on veut imiter le langage parlé : C'est pas encore huit heures. Il est pas content. Dans n'est-ce pas l'inversion du verbe est et du ...


7

Une piste qui semblerait probante est l'utilisation de « pas ». Wiktionary en donne trois définitions : Négation d'un verbe : Tu ne manges pas. Je ne veux pas travailler. Tu n'as pas idée. Négation réthorique (l'exemple donné porte toujours sur un verbe) : N'est-elle pas jolie ? Négation d'un épithète : Un logement pas cher. On constate ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible