43

Les deux formes sont correctes. La deuxième est une figure de style appelée le « ne explétif » ou « semi-négation » (voir grammaire.reverso.net et french.about.com). Ce « ne » n'a pas de sens négatif et n'a pas de caractère obligatoire. Both forms are correct. In the second form, ne is an expletive. It has no negative connotation and is not compulsory.


17

L'un ou l'autre se dit ou se disent, mais ici il y a une différence de niveau de langue. Il s'agit d'un « ne explétif », qui s'emploie dans des propositions au subjonctif qui concernent un fait avéré mais sont le complément d'un verbe ou d'un adjectif qui a une connotation négative (« avoir peur », « douter »). Le « ne » est assez souvent utilisé dans un ...


11

Il s'agit ici d'un ne explétif utilisé dans une proposition comparative, il n'est pas obligatoire. Il est la plupart du temps omis à l'oral. Grévisse : Après plus, moins, mieux, autre, autrement, meilleur, moindre, pire, plutôt, marquant une comparaison d'inégalité, le verbe de la seconde proposition prend souvent ne quand la principale est ...


10

Le "ne" explétif est facultatif, dans ce cas-ci. d'après Le Petit Grevisse: Verbes de crainte Après les verbes de crainte pris affirmativement, on met ordinairement 'ne' quand la subordonée exprime un effet que l'on craint de voir se produire. Je crains que l'ennemi ne vienne. Je redoute, j'ai peur, j'appréhende qu'un malheur ne vous arrive.


8

Right after posting the question, I discovered that this is the ne explétif (Expletive ne), which is "used without being needed for the meaning or syntax of a sentence." according to Le Petit Robert de la langue française. So the ne explétif does not add any meaning – negative or otherwise – to the sentence; it’s just there to draw attention to what ...


7

Le CNRTL dans l'article sur ne donne dans une remarque (section E) en bas de page : On trouve dans ces constructions et les constructions apparentées des séquences du type ne (explétif) + pas comme cela était possible en français classique et est encore courant en français du Canada: C'est bien un beau gars; mais, tout de même, il a une drôle d'idée de ...


5

Pour la première phrase, elle n'est ni fausse ni juste. La formulation correcte serait Votre tête vaut plus que vous ne le pensez Cependant, le ton et le niveau de langage employé par tetesrasees.com est familier. En langage familier, on aurait donc tendance à supprimer ne le. Pour la seconde… il faudrait attendre l'avis d'un québécois. En tant que ...


3

La question est intéressante, mais l'exemple est bien plus particulier qu'il n'y parait. Voici ce qu'il se passe dans un cas simple (je crains que est habituellement suivi de l'explétif) : Je voudrais qu'il soit là. Je voudrais qu'il ne(négation) soit jamais là. Je crains qu'il ne(explétif) soit là. Je crains qu'il ne(négation+explétif) soit ...


3

A few improvements I may suggest you. Pendant mon enfance, ma mère aimait cuisiner (ou faire la cuisine) - les biscuits étaient sa spécialité. Elle les confectionnait pendant les vacances, ou bien à n’importe quel autre moment. Lorsque j’étais jeune (ou enfant ou adolescent), je m’amusais à l’aider. Toutefois, je perdais de l’intérêt au fur et à mesure ...


3

Nier est dans la littérature presque exclusivement suivi du subjonctif, pour l'affirmative aussi bien que pour la négative. Les seules exceptions que l'on trouve dans cette liste sont des constructions particulières comme c'est à tort qu'il a nié que…, personne ne nie que…. L'article parle d'un ne explétif après ne pas nier, qui, il y a deux siècles de cela,...


2

this french sentence here, if you translate it, means "He is less spectacular than we think generally". It's mean you are contradictory with your thought and the "ne" here is for proving it. I hope i helped you, and sorry if you don't understand something, i'm a french guy trying to improve his english :)


2

What you call the ne littéraire is not just literary but standard written French. It's then no surprise you find it in newspapers and everything printed. All of your ten random FNAC books certainly contain that ne. You didn't see ne point because it is very outdated, outside regional spoken French. The ne explétif is common in written French and can also ...


2

No, it's not expletive. The sentence could translate as : There was almost none of them that I hadn't see her invent "There was none that she didn't invent" is an elaborate (and confusing, I agree) way to say she invented all of them. As you may already know, an expletive ne doesn't make the sentence negative, it goes like: Je crains de n'avoir ...


2

The ne ... que construct expresses a negative meaning in the same way that "nothing but" does in english. For instance, Je ne mange que des légumes means "I eat nothing but vegetables" Your example is a bit more subtle, but works in the same way: Je ne comprends que lorsque... becomes "I understand nothing, except when...", which in more ...


1

In general ne is used in four cases without negative force: With à moins que, de peur (crainte) que; In que clause in comparison; After verb of fearing e.g. craindre; In the structure ne...que. Each one is briefly discussed below. 1) Where à moins que or de peur (crainte) que introduce a possibility in the affirmative, ne (without negative ...


1

Additions to the previous remarks : 1 - "tu aies" is an unpleasant hiatus in French. 2 - the expletive "ne" is a copy of Latin, such as in "Timeo ne veniat", "J'ai peur qu'il ne vienne", meaning than I am afraid that he could come, and not that he won't turn up. Ex. : Autour de 1810, les Britanniques craignaient que Napoléon ne débarquât.


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible