New answers tagged

0

Tout d'abord j'ai remarqué que le mot château apparaît à toutes les deux lignes, et le pronom préserve cette symétrie, cette insistance et l'omniprésence du terme. Ailleurs on a abordé le style et le registre. Ma perception bien personnelle du pronom de prime abord est que son emploi est plutôt prestigieux dans cette phrase-là. Oui, c'est un enfant mais en ...


1

"pouvoir manger dedans" suffirait, mais y ajoute au style enfantin - c'est redondant, familier sans être vulgaire, maladroit, comme "super super beau", "il va, il va juste". La beauté du texte est justement dans cette maladresse et cette familiarité enthousiaste qui ne tombe jamais dans la vulgarité.


1

L'emploi du "y" permet d'insister sur le lieu, dans ton exemple on insiste sur le fait de manger dans le château. Après dans les faits je l'utilise naturellement et ne me pose même pas la question, un peu comme le "t" de "y a-t-il". Et dans ce cas là le "y" renvoie à nouveau à la notion de lieu.


Top 50 recent answers are included