New answers tagged

0

Je plussoie la réponse de Reyedy qui est la bonne. Il faut cependant avoir à l'esprit que la forme verbale nous gaspillions est extrêmement rare à l'oral, comme l'est par exemple nous criions. On entendra bien plus souvent on gaspillait et on criait qui ont le mérite d'une prononciation bien distincte du présent on gaspille et on crie. D'autre part, la ...


5

Officiellement, la prononciation est identique (ou quasi-identique selon les sources) à l'imparfait et au présent, donc ici [gaspijɔ̃]. C'est le "i" de l'imparfait qui permet de faire la distinction entre les temps, ce qui donne lieu pour certains verbes à un enchaînement de plusieurs "i" (nous riions, nous priions, nous skiions...). ...


Top 50 recent answers are included