17

Not sure about Québec, but I I don't thing this kind of drink is usual in France. (Disclaimer, I don't drink coffee, whether caffeinated or not). You generally order either un café or un déca. If you want it to be mixed on site, you might ask for: un mélange moitié-moitié1 café déca; un café mi-normal2 [,] mi-déca; (built like mi-figue mi-raisin or mi-...


11

C'est selon, /ɛ̃/ lorsque in- est suivi d'une consonne autre que h ou n ; /in/ lorsqu'il est suivi d'une voyelle ou de h ou que le n est doublé. Cette règle s'applique plus généralement lorsqu'une voyelle est suivie de m ou n, pour décider si la consonne change le son de la voyelle en un son nasal ou si la consonne est prononcée.


11

En gros, on ajoute re- devant une consonne et ré ou r- devant une voyelle (ou un h muet). Je pense que cette question porte sur le cas des voyelles, puisqu'il n'y a plus aujourd'hui de variation devant une consonne. Je doute que l'Académie française se soit penchée ou se penche sur la question : ré- comme r- sont étymologiquement comme morphologiquement ...


8

Il est clair que votre première proposition, « plurindividuel », qui se lirait \plyʁɛ̃dividɥɛl\ et non \plyʁiɛ̃dividɥɛl\, est incorrecte. Par ailleurs, le Dictionnaire de l'Académie française et l'office québécois de la langue française recommandent de souder le préfixe « pluri- » au mot qu'il modifie, sans autre forme de jugement, sans doute du fait de la ...


8

Il n'y a pas de règle générale, ce qui explique que chacun choisit d'utiliser ou non un trait d'union. La seule règle qu'il faille vraiment respecter est d'être cohérent sur l'orthographe d'un mot donné au sein d'un même texte. En général, on a plus tendance à souder les deux éléments lorsque le premier est un préfixe courant comme anti- ou intra- et moins ...


8

When the prefix is used to express something is repeated, it is always re like: prendre -> reprendre paraître -> reparaître except if the verb starts with a vowel in which case it is either ré: agir -> réagir essayer -> réessayer élire -> réélire inventer -> réinventer or r with elision: emballer -> remballer ouvrir -> rouvrir emporter -> remporter ...


7

She had three servings, just like elle est revenue deux fois implies elle est venue trois fois. Elle s'est servie → elle s'est servie (au moins) une fois. Elle s'est resservie → elle s'est servie deux fois Elle s'est resservie deux fois → elle s'est servie trois fois See also When is it okay to add "re" before a verb?


6

« Amener » est un verbe d’action, l’action de mener un sujet à un endroit. « Mener » indique juste que le sujet permet d’amener à un endroit. Dans votre première phrase Ce chemin (a)mène à la maison. le bon verbe à utiliser est mener, car quoi qu’il arrive ce chemin permettra toujours de mener à la maison. En revanche, dans Tu nous (a)mènes le ...


6

Il n'y a aucune différence, et ce quel que soit le lieu où on les a perdues, entre : Je ne trouve pas mes lunettes. et Je ne retrouve pas mes lunettes. Bien que dans cette phrase les deux verbes aient le même sens je pense qu'il est plus fréquent d'employer « retrouver » parce qu'on connaît l'objet et qu'on le cherche. Si j'ai perdu mes lunettes et ...


6

"S'accrocher" means "holding fast, not giving up". "Se raccrocher" is more negative, a plan B: when things go wrong you focus on your dreams as your lifejacket.


5

Tout d'abord je pense que tu peux aller regarder sur cette page https://fr.wiktionary.org/wiki/autofinancer qui donne des exemples pour "autofinancer" et "s'autofinancer". La différence se remarque facilement. "L'enseignement supérieur peut-il autofinancer?" est une forme incorrecte. Qu'est-ce que l'enseignement supérieur peut autofinancer? Un projet? Une ...


5

La différence réside non pas dans la course - qui couvre dans les deux cas une distance de 21,097 kilomètres, soit la moitié d'un marathon - mais dans le lieu où elle se déroule. En France (et dans le reste de l'Europe francophone) on parle de semi-marathon, alors qu'au Québec on parle de demi-marathon. Je ne résiste pas à l'envie de donner une ...


5

On écrit ré- si le verbe commence par une voyelle (parfois en alternance avec r- seul): réinitialiser, réanalyser, réécrire, réouverture etc. C'est ce qui se passe avec réitérer. Dans le cas des autres verbes que tu cites, ce ne sont pas des construction employant le préfixe français re-. Ces verbes sont des emprunts ou des descendants directs de verbes ...


5

Envoler does not mean to fly into something, it means to go into a state of flying. This is a common meaning of the prefix en- (§A.2, B, C): s'endormir (to enter a state of sleeping, i.e. to fall asleep), s'endeuiller (to enter a state of mourning), s'enrichir (to enter a state of being rich(er), i.e. to become rich(er)), … Without the reflexive pronoun, the ...


5

The prefix "mé-" means "in a bad, negative way" (ex: médire, mécontent, méconnaissable). So mé+chéant would mean "who falls in a bad way", that leans a bit towards the current meaning. Look also at the French article of wiktionary.


4

Le verbe rouvrir existe, et il est courant que 2 verbes coexistent et soient synonymes. Exemples : Rouvrir Réouvrir Et mon dictionnaire de l'Académie française donne les deux comme étant valides. Pareil pour rapprendre/réapprendre, par contre je n'ai pas ramorcer mais uniquement réamorcer. (D'ailleurs mon correcteur orthographique dans Firefox me souligne ...


4

En règle générale, si le préfixe anti- est suivi d'un ajdectif, il forme l'adjectif contraire, et on accorde. Si le préfixe anti- est suivi d'un nom ou autre type de mot, il forme une locution adjectivale que l'on n'accorde pas. Donc : des médicaments antifébriles, des armes anti-aériennes, mais des couvertures antifeu. Toutefois, quand le composé est ...


4

Le préfixe proto-, déjà mentionné dans la citation de la réponse d'Amphiteóth, a le sens de « premier » et vient aussi du grec ancien, par opposition à ce qui vient « après ». C'est probablement la réponse canonique à cette question, bien que le nombre de mots référencés dans les dictionnaires qui utilisent ces deux préfixes soient peu nombreux et ne ...


4

Le Robert l'orthographie ressaisir avec un premier sens de « saisir à nouveau », que vous écrivez re-saisir. C'est aussi la forme retenue pour le verbe pronominal se ressaisir qui signifie « rentrer en possession de », « reprendre possession de ». Le TLF n'indique que l'orthographe ressaisir. On trouve dans le Wiktionnaire les entrées ressaisir et resaisir....


4

Y a-t-il une différence entre le super-milliardaire et le billionnaire ; Oui, billionaire a été écarté par l'auteur car le mot n'est pas utilisé en français, tout comme billion. On recommande même parfois d'éviter de le faire, voir Termium, mais c'est inutile, personne ne le fait dans la vie courante. On dit « mille milliards » mais comme « mille-...


4

À mon sens c'est une erreur de les considérer comme synonymes, ultra-droite est plus fort qu'extrême droite. On peut le considérer comme un sous-ensemble de l'extrême droite, mais souvent trop extrême pour être représenté par un parti. J'entends en général ce terme pour parler des néo-nazis, des suprémacistes blancs, du KKK, etc. Au sens auquel on l'entend ...


3

Dans le tableau que l'on trouve ici, on peut voir que si "i" (de même que a,b,c,d,e,f,j,k) est suivi de m, n, h ou d'une voyelle, alors le n ou le m se prononcent au lieu de changer le son de la voyelle précédente.


3

Bien que le Robert ne donne pas de contraire pour meta-, infra- vient à l'esprit (alors que son contraire est supra-) comme réponse dans le contexte défini dans la question. Le sens premier d'infra- est en-dessous (et non pas en deçà de), mais souvent on entend meta- comme au-dessus de, infra- devient, dans cet environnement le contraire acceptable de meta- ...


3

En terminologie, on parle de méronyme pour désigner un concept qui est une partie d'un concept plus large: pétiole est un méronyme de feuille. Le préfixe méro- a le sens de "partie, portion". Ce suffixe est toutefois généralement opposé à holo-.


3

Le préfixe re- a plusieurs sens. Le sens le plus courant est « faire à nouveau », mais il y en a d'autres, en particulier celui d'un mouvement en sens inverse. Par exemple, un retour, c'est un déplacement vers le point de départ, pas la répétition d'un déplacement. Le seul sens qui soit productif en français moderne est « à nouveau », mais on trouve d'autres ...


3

Amener/ramener/emmener/remmener s'appliquent principalement aux êtres capables de se déplacer. L'idée originale est que le meneur se trouve devant une ou plusieurs personnes ou des animaux et qu'il les dirige, souvent avec autorité. Apporter/rapporter/emporter/remporter s'appliquent au contraire plutôt à un objet inanimé que le porteur soulève et déplace. ...


3

On peut généraliser le concept d'amener qui se réfère à une personne : J'ai amené Claude à penser que le ciel est bleu J'ai amené Paul à cette soirée. Les personnes ont changé de position géographique ou d'opinion. Tandis que J'ai apporté du vin à cette soirée J'ai apporté mon chien Mais on n'« apporte » pas sa copine : on l'« amène ». Ramener ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible