New answers tagged

1

La présence d'un complément de l'adjectif à ce sens technique de "positif" est loins d'être nouvelle. Voici un exemple de 1972 dans les Archives de l'institut Pasteur de Tunis. L'usage semble clairement en faveur de à pour introduire ce complément (dans une proportion d'environ 4-pour-1 sur le site de La Presse, par exemple). On rencontre un peu de ...


1

Les deux phrases sont correctes mais je privilégierais la deuxième. Sans que la distinction soit toujours franche, pris par me semble plus indiqué quand il s'agit de quelque chose d'extérieur (ex: pris par surprise, pris par la foule, pris par l'enthousiasme) alors que pris de indique plus une source interne (pris de fièvre, pris de convulsions, pris de ...


Top 50 recent answers are included