New answers tagged

2

Le mot n'est employé en France que dans son dérivé : baladodiffusion. Et je doute que le terme de baladodiffusion soit employé en dehors du cadre de l'enseignement des langues vivantes1. Apparu en France vers le milieu de la première décennie de ce siècle, il me semble que désormais on lui préfère le terme de podcasting. La baladodiffusion ne diffuse pas, ...


2

C'est la première fois que je rencontre ce mot donc je dirais complètement inconnu.


0

Je répond au titre de votre question plutôt qu'à la question elle-même : on dirait tout simplement « des saletés » ou « des choses épouvantables » (ou dégoutantes, dégueulasses, etc. selon le sens). Sur un régistre familier/vulgaire on peut dire « des dégueulasseries » ou « des saloperies ».


5

La source en question réfère au registre familier et donne comme synonymes : « abjection, bassesse, infamie, vilenie » (Usito). Par ailleurs on peut penser à « dégueulasserie », d'emploi populaire et sur le même modèle, signifiant soit le « caractère de ce qui est dégueulasse » (Wiktionnaire) soit, par métonymie, la « chose dégoûtante » elle-même (...


-2

La définition que vous mentionnez ne concerne pas une qualité mais un acte dont une des qualités est celle d'être repoussant, dégoutant. écœuranterie [ekœʀɑ̃tʀi] n. f. Québec fam. Geste ou parole qui inspire le mépris, le dégoût. Si c'était de cette qualité qu'il s'agissait il faudrait avoir recours à une expression parce qu'il n'existe pas souvent de nom ...


3

Je suis québécois, ton interprétation est correcte pour ce qui est du sens de la phrase. La raison pourquoi on dit "la game" est parce que "game" remplace plutôt "partie" et non "jeu". On utilise surtout cette expression lorsqu'on parle d'une partie d'un sport quelconque. Ce soir, on va regarder la game des Canadiens. ...


Top 50 recent answers are included