26

This is a classic case of French redundancy, and it is very common in informal speech. It serves to emphasize the importance of who is doing what. What's confusing you is probably the lack of a comma after "Nous." "Nous, on sera les bons" sounds perfectly colloquial, the same way you could say: "Moi, je serai le meilleur." or "Toi, tu seras ...


22

Populaire : Je m’en bats l’œil. Je m’en tamponne le coquillard. Familier : J’en ai rien à fiche. / Je m'en fiche. J’en ai rien à secouer. Je m'en fous. Vulgaires : J’en ai rien à foutre. J’en ai rien à branler. Très vulgaire : Je m’en bats les couilles. On peut observer un thème sous-jacent à ces diverses propositions. Si on préfère ...


21

Seconde réponse (Eurêka!) (j'ai préféré faire une seconde réponse car elle va dans un tout autre sens que la première piste que j'avais exprimée.) L'équivalent en français est l'association de "mais" avec un juron de renforcement. Mais putain ?! / What the fuck?! La relecture des réponses proposées m'a rappelé qu'il y a une formulation bien ...


18

I know that when a word ends with a vowel and the next word starts with a vowel, then we would replace the first character by a ' character. No, this is wrong. The only vowel that is elided in this manner is e, except that the feminine article la is elided like the corresponding masculine form le. An E with no accent at the end of a word either has an ...


17

Gaffer est un vieux verbe argotique ou populaire signifiant « veiller » (sens 3 du TLF), plutôt par un garde ou un policier. « Fais gaffe » a le même sens que « fais attention ! ». Il n'y a aucun rapport avec les homographes de gaffe. On peut utiliser « Gaffe ! » à la place de « Attention ! » si l'on est pressé.


16

Je confirme (mais je ne peux pas encore commenter) avec un lien qui fournit un exemple d'utilisation dans une chanson de 1998. go nom féminin : Femme, fille, petite amie. Go - Le Dictionnaire de la Zone


16

Synonyme = ça me donne la pêche. La niaque veut souvent dire l'envie d'y arriver, la rage (dans le bon sens). Ensuite, tout dépend du contexte dans lequel ton ami a dit ça. Exemple: Je sais que ceux qui réussiront cet examen très difficile auront un salaire vraiment très élevé: ça me fout la niaque. (une grande motivation pour y arriver) Rien à voir avec "...


13

Sir, that's a very slang term (whatever that actually means) for saying "I appreciate you a lot". Often used by younger people like teenagers. Although, this suffers from a lot of prejudices (thus I feel I really shouldn't say more. I don't want to tell prejudices about anyone). This is often used to imitate / picture / caricature teenagers living in HLMs ...


12

Je ne connais pas le niveau de langue de l'expression anglaise, mais des équivalents familiers, sans être vraiment argotiques, de être bon en seraient assurer en gérer en toucher en Il y a aussi tous les synonymes de bon être balaise/balèze en être fortiche en Et puis dans la veine de la réponse fournie Swiss12000 être une brute en être un crack en


12

"Bonjour" est exactement ce qu'il faut dire. Il est toujours acceptable et n'est jamais distant. "Salut" ne pourrait être éventuellement utilisé qu'avec des coureurs avec qui vous avez déjà noué connaissance et êtes suffisamment familiers (ou entre enfants/ados).


12

When used as an euphemism for foutre, "ficher" has an irregular infinitive (fiche instead of ficher) and an irregular past participle (fichu instead of fiché). This is generally explained by the influence of foutre (past particile foutu). This is satisfactory for the participle, but I've always found the form of the infinitive a bit baffling (why not fichre ...


12

En français parlé, le L du pronom il a tendance à ne plus être prononcé devant une consonne. Il est là : /i.lɛ.la/ Il sort : /i.sɔʁ/ Pour rendre cette prononciation à l'écrit, on utilise souvent y comme dans la phrase citée, cette lettre ayant le mérite de déjà exister en tant que pronom et présentant une meilleure lisibilité comparée à un i simple.


11

About the use of "cochonneries" In my experience (I'm from Quebec, Canada) : Il mange des cochonneries is used to expression someone eating junk food. Il dit des cochonneries. is not used to express nonsense, but is used for sexual related stuff. This can also be used with the verbe "faire" to express the action, instead of just talking about it. ...


11

If we exclude the stronger phonetic stuff we get: "t'a fermes-tu, ta gueule?" short for "tu (l)a fermes-tu, ta gueule?" Which amounts to something like "Will you shut it already?!" given that this sounds like it was screamed angrily (and would still be pretty damn rude), I wouldn't feel bad about adding an f-bomb in the English translation either. ...


11

La langue française ne manque pas d'expressions toutes plus ou moins colorées pour traduire « I dont give a damn ». De la plus neutre : Je m'en fiche. ...aux plus vulgaires : J'en ai rien à branler. J'en ai rien à foutre. Il y a aussi : Je m'en fiche comme de l'an 40. J'en ai rien à cirer. Tout dépend de l'intensité du sentiment.


11

Here are various ways that might express "I don't buy it" in French: Formal: — Je n'en crois pas un mot. — Je n'y crois pas une seconde. Spoken French: — Je marche1 pas. — À d'autres2. — Je la gobe3 pas, ton histoire. (Italians say: non me la sono bevuta: "I didn't drink it") — On ne me la fait pas4. In addition, cl-r suggested these ...


10

Hé ta go ! signifie exactement : Hé ta gonzesse ! (Source)


10

Cochonneries describe multiple things in the french language: junk food trash, rubbish, dirty objects and things sexual activity, as in faire des cochonneries dirty talk, as in dire des cochonneries


10

“Kiffer” is a derivative of “kif”, which comes from Arabic meaning “hashish” (or at least something related to hemp, I’m a bit short on serious references), figuratively “sensation of pleasure (due to hasish)”. It usually means to appreciate, to enjoy, to like. I’m not sure it's still in use nowadays, but it was enough in the nineties to warrant its ...


10

He is singing ché pas. The phrase je ne sais pas is often pronounced ché pas in colloquial speech because it is easier and faster to say. You could compare this to gotta vs have got to and gonna vs going to in English. In spoken language, words or phrases are often cut short to facilitate speaking. Have a look at this answer for two more examples.


10

well... it's all a matter of perspective. You could do the same analysis for Enghlish terms: Baby: seriously, you call someone you put your penis in "my baby" ? I cannot even start how it made me cringe: it's pedophiliac as well as incestuous... Daddy: (as in Marylin Monroe's song). No comment. Sugar: meaning within the range of all the sweet things on ...


9

Techniquement on obtiendrait par transformation grammaticale directe la formule Ah, je vais me faire toi! (totalement inutilisable telle quelle, nous sommes d'accord) Cependant, même s'il est amusant de chercher à améliorer cette mauvaise transformation en l'habillant un peu, je crois plutôt que beaucoup de personnes, dans le feu de l'action, vont utiliser ...


9

It is certainly: T'es en forme? (Es-tu en forme?) or T'as la forme? (As-tu la forme?) Both expressions are very common, and rather informal. It means a bit more than "how are you?". The meaning is closer to "Do you feel energetic/motivated/excited?" The most literal English translation is "Are you in a good shape?"


9

Dislocation is a very common process in spoken french; it's probably more common in the singular 1st and 2nd person. We can have both dislocation toward the end of the sentence or the front, as is the case here. Front dislocation usually acts (as cccg03 notes) as a form of strong topicalization in French. You could easily analyze this as a contracted form of ...


8

Une idée éventuellement... C'est ta go ? (= ta meuf / = ta copine) avec les variantes (entre autres) Hé ! (sous-entendu : c'est) ta go ?! Héééé... (admiration) ta go ! Et ta go ? (sous-entendu... elle est là ? elle vient ? ou autre) (édition : oui Stéphane je lis ton commentaire après coup, mais c'est couramment utilisé dans le sens de fille / jeune ...


8

Savoir pour is a colloquialism. Note that this isn't from a newspaper article but from an interview. This construction isn't formal enough for a newspaper article. Savoir pour translates into English as “know about”: “Congress knew about Prism but didn't tell”. A more formal way to express this in French would be “Le Congrès savait que Prism existait” or “Le ...


8

Forme la plus correcte, à l'écrit comme à l'oral: J'ai manqué la réunion. Forme un peu moins soutenue (mais correcte). On rate plutôt un examen (échouer à), très souvent utilisée à l'oral: J'ai raté la réunion. Forme familière, à réserver à l'oral: J'ai loupé la réunion. Comme pour beaucoup de néologismes, louper se conjugue comme un verbe du ...


8

Littéralement: Va au diable ! Avec un sens plus fort, plus imagé, voire artistique ou mélodramatique, un peu théâtral : Va en enfer, Brûle en enfer ! Plus simple et direct dans le même sens: Disparais ! familier: Fiche-moi la paix (avec ça) ! Il y en a toute une série d'autres beaucoup moins correctes avec le lien déjà mentionné: Comment dire ...


8

Si tu entretiens des rapports "familiers" avec tes collègues, "C'est chaud" aura le même degré de familiarité que les expressions auxquelles tu fait allusion ("bosser", "c'est le bazar", etc.) Cela reste du familier et non du vulgaire, à la différence de "C'est la merde" qui là, est plutôt vulgaire, dans un contexte similaire.


7

J'ai découvert récemment que c'est un mot utilisé à la base en Nouchi, un argot ivoirien rependu en Afrique de l'ouest comparable au verlan dans les banlieue d'où tire son origine ce mot qui veut dire meuf, fille ou femme.


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible