Podcast #128: We chat with Kent C Dodds about why he loves React and discuss what life was like in the dark days before Git. Listen now.
13

« Nom de Dieu » n'est pas vraiment une injure, au sens où cela ne s'adresse pas à une personne en particulier. C'est une interjection et plus précisément un juron, qui en l'occurrence a un caractère blasphématoire (pour les religions monothéistes, on ne doit pas « invoquer en vain le nom du Seigneur », c'est l'un des dix commandements). Le blasphème en lui-...


10

Ceux ne connaissant pas l'origine de l'expression, en particulier s'ils sont eux-mêmes juifs, risquent de tiquer, sans forcément mal le prendre. C'est justement là qu'il sera bon d'être bien informé à ce sujet. Différentes sources trouvées sur le net (par exemple celle-ci) indiquent une origine en rapport avec les marchands juifs de tissus, dont ils ...


8

Avec la mise en contexte apportée par la réponse de LPH, il me vient: Il ne faut pas prendre ce livre pour parole d'Évangile.


7

Le mot golgotha est attesté avec un G minuscule (donc en tant que nom commun). Mais ce n'est pas du tout un mot courant et il est le plus souvent écrit avec une majuscule (c'est-à-dire que c'est un nom propre). Je ne sais pas s'il est accepté au Scrabble (sur le web j'ai trouvé les deux affirmations contraires). C'est plus une référence culturelle qu'un mot ...


6

En anglais il y "By God!", en allemand "Gott verdammt", en flamand aussi, etc.. Le Catholicisme qui était très présent en France interdisait de prononcer le nom de Dieu sans respect (d'après les dix commandements judaïques). De plus, il est interdit (dans la religion chrétienne) de prendre Dieu à témoin : donc "Par Dieu" (pardi!) et "Nom de Dieu" ("abrégé" ...


5

Il s'agit sans contredit au plus tard de 1910 et l'origine du terme a fait l'objet d'une révision ayant induit en erreur bon nombre de gens sous prétexte que l'islamophobie ne signifiait pas racisme anti-musulman etc. Mais depuis quand un terme n'existe pas parce qu'il aurait eu un sens différent — et rien n'est moins certain dans au moins un des extraits ...


5

Y a-t-il des différences entre les mots divinité et déité ? Peu de différence de signification, déité est souvent synonyme de divinité quand il exprime la nature divine comme quand il représente l'être divin lui-même. Peut-on employer l'un à la place de l'autre indifféremment ? Ce ne serait probablement pas une bonne idée. Déité est très rare en ...


4

La religion est un ensemble de pratiques et de rites. La mythologie est un ensemble de mythes et de croyances. Les dieux(parfois regroupés en panthéon) appartiennent donc à telle ou telle mythologie. Si tu veux désigner la religion qui était pratiquée dans l'Antiquité, alors non il n'y a pas de terme spécifique, on parlera de la religion ou du culte grec/...


4

Oui tu peux l'utiliser hors contexte religieux, pour ma part je l'emploie ou l'entends pour deux choses : 1) Marquer le soulagement Par exemple si j'apprends que finalement, un réalisateur que je n'apprécie pas a été évincé d'un film que j'attends beaucoup. Ou si je cours autour d'une piste depuis trente minutes et que, enfin, mon entraîneur siffle la fin ...


4

Ça n'est pas nécessairement religieux. Ça signifie 'le début et la fin', et par ext. 'tout'. Comme le montrent vos exemples, il s'agit de "l'alpha et l'oméga" et non de "alpha et oméga". On dit généralement "X est l'alpha et l'oméga de Y" ("C'est l'alpha et l'oméga de l'intelligence." marche bien). C'est assez figé comme emploi : "réfléchir à l'alpha et [à] ...


3

This is not French specific, Romanian shows a similar difference: Christ : Hristos (or Cristos) Christian : creștin This discrepancy long predates the birth of modern Romance languages, in Latin, both chrestianoi and christianoi have been used to name Christians. Here is a quote from a web page that refer to an essay that gave some clues about it (...


3

Complément à la réponse : Voici un NGram pertinent montrant justement que les premières apparences du mot sont attestées durant les années de 1910s. Deux articles intéressants portant sur l'histoire du mot : https://islamophobie.hypotheses.org/193 https://www.atlantico.fr/decryptage/3315241/petite-histoire-du-terme-islamophobie-et-de-son-utilisation-a-...


3

La référence qui est faite dans cette phrase est la pratique dans le monde anglo-saxon de jurer sur la bible et cela dans des occasions variées qui n'ont rien à voir avec le rite religieux; il ne s'agit pas d'assermenter la bible mais de donner une preuve de grande probité intellectuelle, politique, ou autre. Il ne s'agit pas donc d'assermenter l'ouvrage (en ...


3

A ma connaissance, il n'y a pas en français de substantif ou d'expression équivalent à ce qu'on a pour les monothéismes actuels que tu cites (catholicisme, judaïsme, bouddhisme, ...), pour désigner la religion - grecque, romaine, égyptienne... ( wikipedia a une page "Religion grecque antique" par exemple, mais ce n'est pas une expression consacrée, c'est ...


2

L'expression utilisée communément pour l'élévation au ciel des croyants lors de l'Apocalypse est l'Enlèvement de l'Église, ou plus simplement l'enlèvement. On retrouve des définitions partout, par exemple ici : Définition : Croyance selon laquelle les fidèles chrétiens seront brusquement enlevés de la terre et emportés hors de ce monde dans leur corps ...


2

Cette strophe relate l'ordination d'une personne dans le français du XVème siècle (une explication de la cérémonie apparemment de cette époque ici). « Bailler » a ici une définition désuette au sens de « donner » et la mitre désigne aujourd'hui la coiffe des évêques. Il n'y avait bien sûr pas encore d'évêques lors de la passion du Christ, il faudrait donc ...


2

Les abréviations citées font références aux livres (de 66 à 81 livres, selon les confessions catholique romaine, protestante, orthodoxe, ...) qui composent la Bible chrétienne. À l'intérieur de ceux-là les chapitres sont numérotés, et les versets le sont aussi au second niveau d'indexation. Le Coran n'est fait que d'un seul livre, selon les paroles d'un ...


2

Dans l'usage littéraire (*), je ne crois pas que l'on fasse vraiment de différence. Les exégètes testamentaires mettent une différence très formelle et ce, dès le grec ancien qui distingue θεότης (que l'on a traduit par déité) et θειότης (divinité). La Septante utilise les deux termes différemment : θεότης (déité) : C'est Dieu absolument. (Et donc Jésus ...


2

Pour ma part, je traduirais ainsi : Nous sommes prêts et T'attendons. Nous désirons Ta présence et Ta puissance. Apporte-nous Tes dons et Tes conseils. Viens, Saint-Esprit, viens.


2

If related to the Trinity, that should be Saint-Esprit, not saint Esprit. I concur with Luke about apporte-nous.


2

Beaucoup de mots et d'expressions d'origine religieuse sont couramment utilisés hors de ce contexte-là: prêcher pour sa paroisse, sacrifier [quelque chose] sur l'autel [d'autre chose], faire du ramdam, les phylactères chers à la BD, etc. On peut aussi jouer sur d'autres registres que la religion: juridique: plaider sa cause, aéronautique: avoir des heures ...


1

Un don n'est pas une aumône; il y a un déplacement de l'idée initiale ; la différence entre le don et l'aumône est que ce que l'on donne lorsque l'on fait l'aumône est donné au vu d'une nécessité flagrante, une urgence et souvent à la suite d'une demande; le don est une attribution à quelqu'un ou à une organisation qui n'est aucunement en besoin de celui-ci ...


1

Tout d'abord, je suis d'accord avec les autres réponses qui disent que les exemples fournis sont tout à fait acceptables et que "éloge" n'est pas vraiment un terme religieux. Parler d'un livre de référence comme "une bible" est d'ailleurs très courant (ce sens est même mentionné dans certains dictionnaires). Cependant, l'emploi de termes religieux comme ...


1

Phrase fondée partialement sur la réponse de @LPH Le Principia de Newton devrait être étudié et pesé; admiré, certes, mais il ne faut jurer par cet ouvrage. Autres phrases que j'ai conçues : Le Principia de Newton devrait être étudié et pesé; admiré, certes, mais il ne faut l'idolâtrer (merci @Laure). Le Principia de Newton devrait être étudié ...


1

1 Thes. 4:17: Nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées (trad. Louis Segond) simul rapiemur cum illis in nubibus (Vulgate)


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible