11

Dans mes souvenirs scolaires, dans le cadre de l'enseignement du français en France, le trait d'union et l'apostrophe sont considérés comme des séparateurs de mots. Par exemple, « qu'est-ce » et « d'aujourd'hui » comportent tous les deux trois mots. Ceci est corroborré par plusieurs sites sur le résumé comme exercice scolaire en France : 1 2 3 trouvés sur ...


9

As far as I can tell (cf. Stan Deville's design guide, Valérie Fourneaux's rules of typography), orphans are also undesirable in French typography, so ideally, the final word of a paragraph would never be hyphenated. However, the other scenarios that you mentioned appear to be acceptable, and they show up in some of my recent reading. For example, my 1964 ...


8

En français les préfixes peuvent se souder à un nom (aéroglisseur, surréalisme, contrepoids…), ou bien se lier à eux à l'aide d'un tiret (sous-titre, non-violence, contre-pied…), l'usage varie, mais dans aucun cas les préfixes ne constituent un mot à eux seuls. Le préfixe sous- semble toujours relié à un nom par un tiret (cf. la liste du wiktionnaire). ...


8

Il est clair que votre première proposition, « plurindividuel », qui se lirait \plyʁɛ̃dividɥɛl\ et non \plyʁiɛ̃dividɥɛl\, est incorrecte. Par ailleurs, le Dictionnaire de l'Académie française et l'office québécois de la langue française recommandent de souder le préfixe « pluri- » au mot qu'il modifie, sans autre forme de jugement, sans doute du fait de la ...


7

You must hyphenate it on each syllable. Here, the word has 3 syllables : Bour-gui-gnon [bur-ɡi-ɲɔ̃]


7

Aucune raison si c'est sur la même ligne, je pense que c'est une erreur à l'impression.


6

Plusieurs sources fiables indiquent que le trait d’union doit être utilisé lorsque le verbe précède le pronom, que ce soit dans la tournure interrogative (Qui sommes-nous ?) ou dans les incises (« C’est ainsi et pas autrement », affirmé-je1) : Le Conjugueur du Figaro : sommes-nous ? La Banque de dépannage linguistique, qui ...


6

Seule la forme avec trait d'union est correcte. Quand un pronom personnel suit un verbe à la forme interrogative et qu'il en est le sujet, un trait d'union doit être présent. La réforme orthographique de 1990 n'a pas affecté cette règle et la forme qui sommes nous, même si on la rencontre parfois, est donc toujours considérée comme fautive.


6

Je ne vois pas de meilleure caractérisation de ce qu'est un mot que sa présence dans un dictionnaire. Un dictionnaire ne donne pas nécessairement la liste de toutes les inflexions, conjugaisons, ou élisions d'un même mot, mais celles-ci ne sont en général pas difficiles à identifier. Concernant les exemples donnés, on y trouve séparément : le et chien le ...


5

Viens is the 2nd person singular imperative present of the verb venir: to come. I would not put a hyphen in “Viens là”, I can't see any reason to do so. Viens et là are two well separated words, as in “Come here”.


5

Dans l'impératif affirmatif oui : les pronoms se placent toujours après le verbe. Ils sont tous connectés par traits d'union - donc, allez-vous-en, donne-le-moi. Exception : me et te se contractent obligatoirement devant y et en, comme dans va-t'en. En revanche, dans l'impératif négatif, les pronoms suivent les mêmes règles que tous les autres temps ...


5

Cet usage est conforme à la pratique reconnue par diverses autorités et il peut être vérifié en quelque détail sur cet article. Dans la dénomination du canal il faudra écrire « le canal du Midi »; toute réattribution du nom doit comporter des traits d'union : la station Canal-du-Midi. Comme dans l'article que vous citez il s'agit de la station, même si le ...


4

Selon Le lexique des règles typographiques en usage à l'imprimerie nationale à propos des noms de rues (applicable, à mon avis, aux stations de métro), on doit mettre des traits d'union entre tous les éléments d'un nom composé, l'exception de l'article initial. Par exemple : l'avenue de la Porte-des-Lilas. la rue du Chat-qui-Pêche. le pont Neuf. la place ...


3

Pour autant que je sache, on met systématiquement un tiret entre un mot et ci ou là. Voir le TLFi


3

Non est en général utilisé en tant que préfixe pour les noms. Il est dans ce cas relié à ceux-ci avec un trait d'union (par exemple, non-sens), ou dans certains cas directement accolé (nonchalance). Devant un adjectif, non est le plus souvent un mot en lui-même et a le rôle d'adverbe. Non-animé est un cas un peu particulier car la terminologie grammaticale ...


3

The basic rule is to hyphenate between syllables but there are many other rules that forbids (or at least strongly discourage) some hyphenations and specify where precisely the hyphenation should occur in some cases. Here one of these rules is preventing the first syllable to be isolated because its ending "x" is followed by a vowel. The last syllable has ...


3

La règle à l'impératif est qu'à la forme affirmative les pronoms personnels compléments se placent après le verbe et il faut mettre un tiret entre le verbe et le pronom complément qui suit. Et s'il y a deux pronoms personnels compléments on met aussi un tiret entre les deux pronoms personnels1. Ainsi dans ton exemple : Fais-m'en part. Dans cette phrase ...


3

Les logiciels de traitement de texte sont surtout créés par des anglophones pour des anglophones… et en anglais, l'apostrophe signifie généralement une contraction – deux mots qui n'en forment plus qu'un, grammaticalement. En français, ce n'est pas le cas, et il me semble qu'il s'agit d'une erreur logicielle. En ce qui concerne les tirets, c'est le même ...


2

Depuis les rectifications de 1990, l'Académie préconise sans ambigüité la soudure de nombres de préfixes. On note notamment les deux règles suivantes : — A2 : dans tous les composés de extra-, infra-, intra-, ultra- (ex. : extrafort sur le modèle de extraordinaire), comme les composés de en, sur, supra, déjà soudés. N.B. Le trait d'union est maintenu dans ...


2

A mon avis la grande habileté est le dénominateur commun. Je pense pas que l'on fasse de fortes distinctions suivant le sens de dirigeant ou non de nos jours, sauf peut-être cas spécialisés dans certains métiers (dont je ne suis pas au courant). En général, on comprend maître avant un nom comme étant un grade supérieur au mot non qualifié: le maître artisan ...


2

En typographie, des traits d'union doivent relier tous les éléments composant le nom officiel d'une entité administrative (sauf article initial et apostrophes). La ville en question ici s'appelle uniquement « Saint-Denis »; « de la Réunion » n'est qu'une indication géographique qui distingue ce « Saint-Denis » d'autres villes du même nom. Il faut donc ...


2

Hyphens are used notably: (i) To link the verb to a following personal pronoun, or on, or ce (pronoun): allez-vous; dépêche-toi ! arrive-t-il (note the insertion of t for the reasons of euphony); donnez-le-moi; dit-on ? est-ce ? puis-je ? allons-y ! (ii) to join ci or a là to the world they qualify: celui-ci; cette femme-là; là-bas (iii) to link a ...


2

Je pense que la différence est syntaxique mais non-essentielle. Des noms non-animés = des noms innanimés Des noms non animés = des noms qui ne sont pas animés Des noms non-exprimés = des noms inexprimés Des noms non exprimés = des noms qui ne sont pas exprimés. Non avec tiret transforme le nom, alors que non sans tiret transformant le verbe (ici sous ...


1

L'autre aspect qu'il faudrait, à mon avis, pour que l'expression se lexicalise avec un trait d'union, c'est une spécificité du sens du nom choc lorsqu'il est associé à vidéo. Or en l'essence il n'y en a pas : on dit une vidéo choc aussi bien que un article choc, un rapport choc, un album choc ou un spectacle choc. Le nom choc est employé avec une valeur ...


1

Bonjour, voici une combinaison de mes 2 commentaires. Ton explication de l'origine me semble complète, je n'ai jamais entendu autre chose. Ne pas oublier que le tout est "selon la légende", et je doute fortement que ce dessert n'existait pas avant les années 30. Mais c'est une opinion, pas un fait de ma part. Par contre, je n'ai jamais entendu "au ...


1

J'ignore l'intérêt d'une telle liste, mais je dirais que non puisqu'il semble compliqué de la constituer. Le lexique des règles typographiques en usage à l'imprimerie nationale est suivi par l'Académie Française pour l'impression de son dictionnaire et il stipule que tout mot composé nécessite des traits d'union. Les exemples cités par l'auteur du post ...


1

En général les mots composés ont un (ou des) trait d'union. Sans trait d'union mais avec un espace, il s'agit d'expressions. La réforme de 1990 a modifié certaines règles (disparition de nombreux cas de tirets, et soudure des mots), tout en autorisant les 2 formes: Rectifications de l'orthographe sur le site de l'Académie Française Renouvo avec règles ...


1

Although the rules governing the French hyphenation may be confusing sometimes there is not viens-là. It is viens là sans hyphen. http://www.francparler-oif.org/grac-a1a2/contenu-generique/viens-la-a-cote-de-moi-la-ici-la-bas/ You can learn more for the french imperative here https://www.talkinfrench.com/learning-french-imperative-imperatif/ The verb and ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible