4

I understand that you need a more precise understanding and not the usual tips & tricks. (No disrespect meant, tips & tricks are useful. But, they usually put forward a distinction transitive vs intransitive which, for being quite handy puts the entire thing in a shadow which obliterates understanding.) The real difference to be made between verbs ...


4

Faute de temps pour rédiger toute la réponse à cette question, cette contribution sera rédigée en plusieurs fois. A/ LE PROBLÈME DES CATÉGORIES EN GÉNÉRAL Transitif, absolu, verbe... tous ces termes se rapportent à des catégories de la langue. Catégoriser a un résultat satisfaisant et profitable lorsque l'objet de la catégorisation est rigoureusement ...


3

En 30 ans d'informatique, c'est bien la première fois que je vois "travailler"... Pour moi le terme habituel en geek vernaculaire est "tourner": "Ça tourne sous Windows ton truc?"(*). "Tourner" peut s'utiliser tout seul: "Si le CPU-mètre est à 100%, c'est qu'il y a un logiciel qui tourne". Sinon, oui, on peut dire qu'un logiciel s'exécute. (*) ...


3

Je réalise que mon autre réponse ici pose quelques interrogations et que la distinction basée sur la transitivité reste tenace. Plutôt que de la reprendre (je ne ferais alors rien de mieux que recopier les réponses apportées dans d'autres questions, je vais tenter de montrer comment la transitivité a pu être bricolée en tant que critère de choix) LE LATIN ...


2

Oui! On peut absolument. Je ne connais pas de verbe français que l'on ne puisse utiliser dans le cadre d'une complétive infinitive non elle-même complémentée et ce dans l'intention de rendre une idée générale. Cela peut sembler effectivement plus naturel avec des verbes dits intransitifs qu'avec des verbes transitifs pour lesquels l'objet précis de l'action ...


2

Si on sort de la question les cas d'énumération (J'enseigne la musique et les mathématiques) dans lesquels c'est l'énumération qui sera tenue tout entière pour syntagme nominal complément d'objet direct et non chacun de ses membres individuellement, on réalise que la double complémentation objectale ne peut concerner que les verbes à trois actants : Un sujet ...


2

"Il existe" est couramment utilisé en France sous la forme impersonnelle, suivi d'un COD: Dans ce monde, il existe 10 types d'Hommes, ceux qui savent compter en binaire, et ceux qui ne savent pas. La proposition "Je pense donc il n'existe pas moi" est incorrecte. Mais on pourrait dire : Je pense donc il n'existe pas de moi Cela implique qu'on insiste ...


2

Finalement, je suis tenté sérieusement à croire (comme vous [vous] demandiez ailleurs en commentaire) qu’en effet, «[l’on a] simplement ici le sens primaire de donner», c’est-à-dire (pour moi): «Faire don, offrir», comme dans: Ce livre (voire plutôt: cette [grande] œuvre) offre du subversif [de la lecture subversive] à ses lecteur/trices. C’est vrai ...


2

Exister n'est pas un verbe transitif, il n'admet pas de COD. L'emploi "il existe ..." est une forme impersonnelle, qui se forme avec des verbes d'état, ou de changement d'état comme exister (verbes qui indiquent soit la présence ou l'existence d'une chose, soit son arrivée, sa survenue): L'emploi se fait à la troisième personne du singulier, même si le ...


1

Your assumption is wrong. There is only a short list of non-pronominal verbs which are ever conjugated with être (see the potential duplicate). It is only for those that the transitive/intransitive test must be done.


1

Je trouve que l'expression "se vassaliser devant ..." très inélégante ; il aurait mieux valu dire simplement Mme L. apparaît comme la vassale docile et empressée de V. Poutine.


1

Devant ne devrait pas vous inquiéter, n'importe quel autre verbe aurait pu avoir devant. Être asservi à renvoie à une addiction ou une soumission Donc de vassal on déduit une forme de dépendance diplomatique ou patriotique, puis se vassaliser nous donne "se soumettre devant une chef ou une puissance liée à la diplomatie" Quant à Devant on pourrait aussi ...


1

Contrib entièrement revue suite aux observations pertinentes de @Montéedelait en commentaires. On considèrera donc que la question ne portait que sur l'usage de corroborer et non sur la transitivité des verbes en général comme le laissait suggérer le titre de la question. Précisément donc : 1/ corroborer est un verbe qui peut admettre un Complément d'...


1

Certaines phrases se prêtent plus à l'utilisation de la forme impersonnelle, d'autres à la forme intransitive. La construction impersonnelle est normalement suivie d'un complément qui confère à l'entité en question un caractère plus remarquable, ou tout du moins différent des autres. Il existe des chats qui ont peur des souris. Il existe des jours ...


1

Donne du subversif est ici l'équivalent du plus courant donne dans le subversif, c'est à dire, se laisse aller à, s'aventure dans des écrits subversifs. Il s'agit ici bien sûr d'un trait d'humour de Dany Laferrière. cf. Donner TLFi : II.− Emploi intrans. A.− [Implique une idée de direction vers et de contact, de choc] 3. Au fig. Donner dans. b) ...


1

Apparaître en hologramme Equivaut à apparaître sous forme d'hologramme. J'aurais tendance à dire : complément circonstanciel de manière dans ce cas (voire de matière si on admet cette sous-classification). Ici, l'hologramme et l'homme sont confondus ; l'hologramme n'est pas perçu comme un intermédiaire qui introduit une distance. C'est bien la personne ...


1

Comme les avis déjà exprimés, je pense qu'il s'agit d'une erreur car « travailler » ne peut pas traduire to work ici. Quant à l'origine de cette erreur, je pencherais plutôt pour un manque de contrôle lors de l'inclusion récente de cette page sur le site de l'oqlf qui par ailleurs est plutôt d'une grande rigueur et d'excellente qualité. Il est aussi fort ...


1

Pour moi, c'est un anglicisme maladroit, par paresse des traducteurs, ou par traductions semi-automatiques. Avant l'informatique, on parlait de "travailler" quand il s'agissait de choses, dans des expressions comme: Le bois travaille. Cette idée me travaille. Traduisant donc apparemment une idée de force qui "travaille" justement, produisant des ...


1

Je ne suis pas certain d'avoir compris la question. En gros tu veux savoir si la phrase suivante : Je pense à mes vacances, et en discute avec mes collègues. ... peut se dire : 1) Je pense et discute de mes vacances avec mes collègues. ... ou se dirait plutôt : 2) Je pense à et discute de mes vacances avec mes collègues. ... ? Je ne connais pas ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible