Hot answers tagged

13

The context usually tells what elle fait du judo means, e.g.: – Elle est où ? Elle fait quoi, en ce moment ? – Elle fait du judo. (she's doing it right now) – Elle fait quoi le samedi ? – Elle fait du judo. (she practices judo on Saturdays) – Elle est sportive ? – Elle fait du judo. (she practices judo) – Elle fait quoi dans la vie ? – Elle fait du judo. ...


7

En France en tout cas, le terme radier n'est pas utilisé à ma connaissance pour parler d'abroger une loi. Radier est généralement utilisé pour parler de rayer, supprimer une nom d'une liste. Il a été radié des liste électorales suite à son déménagement Il a été radié de pôle emploi après avoir refusé une offre. (sous entendu : radié des listes de demandeur ...


7

Il fut un temps est une formulation relativement courante pour introduire une affirmation qui était vraie il y a relativement longtemps. D'autres expressions équivalentes sont à une certaine époque, il y a bien longtemps. En effet, l'utilisation du passé simple à l'oral a quasiment (pour ne pas dire totalement) disparu, il fut un temps est une formulation ...


6

On peut effectivement remplacer vouloir par dire dans le cas cité dans la question mais les deux verbes ne sont pas entièrement synonymes. Dire est le verbe « neutre », il n'exprime rien d'autre que l'expression de la parole. Dans vouloir il y a à la fois l'expression de la parole, plus un jugement de celui qui rapporte cette parole exprimée par quelqu'un d'...


5

Elle l’est en France métropolitaine, je ne pourrais pas me prononcer pour les autres régions francophones. Elle est de surcroît transverse aux différentes couches sociales.


5

[...] sans causer une/la fusion du coeur. Dans ce contexte, une et la peuvent convenir. On peut utiliser une si on veut parler du de l'événement de fusion du coeur en général, mais la est aussi approprié car on parle de la fusion du coeur de ce réacteur précis. De plus, la implique que cet événement est irréversible. Dans le nucléaire, on parle de fusion du ...


5

Tout vient de ce que le verlan fonctionne oralement à un niveau syllabique. Si nous disions "d'ouf", alors à l'envers, on entendrait "foud" car le son "d" serait pris dans la même syllabe que le mot "fou". Donc seul le second mot doit être à l'envers pour que le terme d'origine soit reconnaissable : l'élision, en ...


4

Je n'ai jamais entendu cette expression en français (juste "bon mois"), quoique j'imagine qu'on pourrait dire : Je vous souhaite un bon mois (d'avril), plein d'accomplissements. J'ai aussi rencontré l'expression : passez un (très) bon mois de février ! Aussi, on peut souhaiter un bon mois qui reçoit un nom particulier de par les activités qui ...


4

Cela n'est pas d'usage. Si je devais tenter une explication, je dirais que la transition d'un mois à l'autre n'apporte aucun changement particulier. Notre mode de vie est en effet rythmé par une périodicité quotidienne, hebdomadaire et annuelle, mais pas mensuelle (hormis pour certains éléments, principalement le salaire et les factures).


4

C'est une attestation de moi. C'est moi qui ai écrit l'attestation. C'est une attestation à moi. L'attestation m'appartient. (Tournure populaire) Ces phrases seraient plus idiomatiques en modifiant la première partie : Cette attestation est de moi. Cette attestation est à moi.


4

Précis en tant que substantif (TLFi II C.), d'un charme un peu désuet, se rencontre encore dans les titres de petits ouvrages destinés aux étudiants du supérieur mais a essentiellementt disparu du vocabulaire de l'enseignement du primaire ou du secondaire. Je ne l'ai jamais entendu être utilisé absolument1 et ne comprendrait pas immédiatement une phrase ...


4

Oui, l'expression est tout à fait utilisable et utilisée aujourd'hui, y compris comme dans la phrase proposée dans la question où d'ores et déjà insiste sur l'immédiateté de l'invitation, ce qui se comprend en analysant la signification originale de chacun de ses composant : D'ores  : à partir de maintenant Déjà     : c'est fait Un exemple d'utilisation : ...


4

What are the differences, if any, between 'hyperplanning' et 'emploi du temps'? I had never heard about hyperplanning before. Emploi du temps is an established set expression in French. Hyperplanning is the name of a commercial software developed in France, targeting educational institutions and widely used there. Can one use 'hyperplanning' colloquially (...


4

Ce n'est pas une question de logique, c'est une question de connaissance. Entre n'est pas possible. Entre est forcément suivie de deux lieux (ou plus) et désigne l'espace délimité par ces lieux. Par exemple, le siège de la Ligue arabe est entre la place Tahrir et le Nil. En n'est pas possible. En français moderne, on ne dit pas que quelque chose ou quelqu'un ...


4

Connue, je ne crois pas mais elle serait probablement comprise dans un contexte tel que celui de la question. Si on me dit: Bonjour, comment ça pète ? je me doute bien que mon interlocuteur n'évoque pas des flatulences... Dans la phrase exclamative Comment ça pète ! voire Comment que ça pète ! l'expression se rencontre en français relâché mais sert à ...


4

Réponse à l a question « 1 ». Il s'agit d'une dislocation à gauche. (Wiktionnaire) dislocation à gauche \dis.lɔ.ka.sjɔ̃ a ɡoʃ\ féminin (Grammaire) Déplacement d’un syntagme au tête de la phrase, négligeant la structure ordinaire définie par le verbe, pour une thématisation ou pour un contraste comme les syntagmes en lettres grasses dans les phrases ...


3

Mêler signfie en ici "mettre dedans et mélanger". Le sens est peut-être peu clair par ce que le complément est introduit par "à" , et est placé avant le sujet. On peut reformuler la phrase comme suit: ils mêlaient l'absent (rem: signifie ici "la sensation d'absence") à toutes les circonstances, même relativement heureuses, de ...


3

Verbal forms are attested since at least the early eighties. Conclusion : lorsque la femme télétravaille à domicile, elle le fait dans la salle à manger... Pénélope, pour l'histoire des femmes, Collectif, 1982. It wasn't mainstream for a while because WFH wasn't common at all except in niche sectors. I believe I've been using the verb télétravailler since ...


3

Pourquoi ne peut-on pas utiliser les adjectifs ? Ne sont-ils pas courants ? On peut utiliser ces adjectifs, ton collègue ne t'a pas dit que c'était incorrect, il t'a simplement recommandé d'utiliser la forme la plus habituelle et c'est effectivement très rare. On dit environ quinze fois plus souvent vacances d'été que vacances estivales et soixante-quinze ...


3

Les deux réponses se disent et signifient toutes deux un acquiescement. Moi aussi (je partage ce sentiment). Mon non plus (je ne l'ai jamais été). On peut contourner ce choix en répondant : C'est pareil pour moi Moi de même Moi, pareil Pareillement ... Pour répondre négativement, on peut dire : Moi, si. (Je l'ai déjà été) Que la phrase contienne ...


3

Permettez-moi d'apporter ma petite pierre à l'édifice de ce débat en tant que Belge car je lis beaucoup d'approximations à ce sujet... En Belgique, nous sommes 4,5 millions de francophones en Wallonie et à Bruxelles et nous utilisons tous systématiquement "septante" et "nonante". TOUJOURS ! Par contre, nous utilisons TOUJOURS "quatre-...


3

C'est la tournure des messages télégraphiés pour lesquels il était important d'économiser les mots. Si j'étais correcteur je ne m'offusquerais pas de cette forme car l'étudiant manquait manifestement de temps.


3

C'est très familier. Si cette proposition est utilisée dans une conversation entre amis (orale ou reproduite par écrit), c'est acceptable. Quand on parle à ses amis, on omet très souvent pas mal de mots. On préfère dire "je sais pas" (chépa) ou "sais pas" au lieu de "Je ne sais pas". Mais s'il s'agit d'un régistre plus formel, ...


3

1- When was the word "ambigu" first used with the sense of "meal with all items served at the same time"? The word ambigu used as a noun meaning Repas où l'on sert à la fois les viandes et le dessert can be found before the date mentioned in the question (1751) since we find it in the Mémoire de la vie du comte de Gramont that was ...


3

Selon le dictionnaire de l'Académie : Adv. Dans la langue classique, s’employait familièrement pour interpeller, pour inviter, pour exhorter. Or ça, Monsieur. Or sus, commençons ! ▪ Anciennement. Or ou ses variantes ore ou ores se disaient pour Maintenant. Ores ne s’emploie plus aujourd’hui que dans la locution adverbiale d’ores et déjà, dès maintenant, ...


3

Yes, faire is used for sports and activities (usually with de + l'article défini), and like most verbs in the present tense, the translation of « Je fais du judo » or « Je fais de la natation » in English can be expressed generally in three ways: What you do regularly, like a hobby: I do judo. I swim. What you're doing right now (if it's not clear): I am ...


3

Les deux se disent et la forme sans « à » l'emportait jusqu'à présent (pendant le 19ème siècle et le 20ème), mais tout d'un coup il semblerait y avoir eu un revirement, ou une tendance vers la normalisation (après une lente baisse pour la première, et une lente augmentation pour la seconde) et c'est la forme avec « à » qui l'a emporté pendant un certain ...


3

1. La phrase suivante est-elle bonne ? Ils peuvent en trouver en faisant leurs courses aux brocantes, aux marchés aux puces, aux magasins d’occase ou aux recycleries. On ne dit pas « faire ses courses à » ou même « aller à » suivi d'un (ou plusieurs) complément(s) de lieu au pluriel (donc qui représente(nt) un type de lieu et non un lieu en particulier). ...


3

Non, la forme « Excuse ! » n'est ni récente, ni influencée par l'anglais. C'est un impératif assez direct, sans le pronom moi (sous-entendu) et uniquement employé dans un contexte relâché, effectivement comme peut l'être un match de football. On rencontre aussi la forme avec vouvoiement « Excusez ! » plus rare. Elle se trouve au bas de la hiérarchie des ...


3

There is a term that has been used as far back as the mid 19th century, but then it was rather applicable to people whose business consisted in buying used wares and objects so as to sell them with profit. (TLFi) −chiner Brocanter, chercher des occasions ♦ En ce moment, Rémonencq, réconcilié avec son ancien bourgeois Monistrol, en affaires avec de gros ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible