Hot answers tagged

12

En français parlé, le L du pronom il a tendance à ne plus être prononcé devant une consonne. Il est là : /i.lɛ.la/ Il sort : /i.sɔʁ/ Pour rendre cette prononciation à l'écrit, on utilise souvent y comme dans la phrase citée, cette lettre ayant le mérite de déjà exister en tant que pronom et présentant une meilleure lisibilité comparée à un i simple.


5

Il faut comprendre étranger dans le sens référencé ici en numéro 3: Qui n’est pas partie prenante Ne pas être étranger à quelque chose signifie donc "contribuer à quelque chose, y être partie prenante". Le pronom "y" peut alors remplacer ce à quelque chose. Ici, le "y" remplace l'idée que les virus ont été découverts tardivement....


4

Ce que l'on doit trouver à la place de « y », c'est normalement « il ». Comment dans le français relâché la prononciation de « il » est « i », qui est la même que celle de « y » dans le texte, « y » est utilisé pour représenter le son de « i ». Il ne semble pas y avoir de raison particulière pour choisir « y » plutôt que « i » (Y, Wikipédia). Pour ...


4

En fait, il y a ici confusion entre deux constructions du verbe penser. Penser à qqc (Sens IV.A.1-4.): ici "avoir présent à l'esprit" Penser qqc de qqc (Sens II.A.2.b.α) "Avoir pour jugement à propos de qqc". La question qui t'interpelle est construite avec ce second tour et interroge à propos du "qqc" complément direct. À moins ...


4

La phrase sur laquelle tu bases ton raisonnement est utilisée dans un contexte incorrect. En réalité, la question associée à Je pense à quelque chose. est : À quoi penses-tu ? La question que tu as voulu y associer s'utilise dans le contexte suivant : – Pour les vacances, je propose de partir en Espagne. Qu'en penses-tu/T'en penses quoi ? [Pourrait ...


3

Ce n'est pas une exception. Il y a plusieurs manières d'utiliser le verbe penser. Si on le construit sous la forme « penser à quelque chose », le pronom correspondant est « y penser ». Si on le construit sous la forme « penser quelque chose de quelque chose », les pronoms correspondants sont « en penser quoi ». « Penser à quelque chose » signifie avoir un ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible