1

Via Mala, John Knittel

— Enfermer mère? répéta-telle stupéfaite.
Elle s'obstine tellement à vouloir aller à l'église qu'elle ne parle plus de rien d'autre. Et si on la quitte de l'œil, elle descendra tout droit à Andruss.
— Mais pourquoi ne la laissez-vous pas?
— La laisser?
Niclaus rit amèrement.
— Elle irait tout droit au confessionnal. Non, nous ne pouvons pas la laisser se débarrasser de son fardeau, de cette manière égoïste. Et il vaut mieux pour elle être enfermée à la maison que dans la prison de Lanzberg.

Il existe un préposition usuelle que l'on trouve il me semble immanquablement après « valoir mieux pour qqn » ; c'est « de » (ngram, exemples). L'usage sans « de » (où une autre préposition que personnellement je ne connais pas), si rare puisse-t-il être, existerait-il ? Y a-t-il une autre préposition que l'on puisse utiliser au lieu de « de » (je pense surtout à « à », mais les ngram ne donnent rien) ?

12
  • L'ajout de "pour quelqu'un" n'intervient pas dans la syntaxe classique de "il vaut mieux être adjectif ou participe passé". Exemples : citation-celebre.leparisien.fr/citation/il-vaut-mieux-etre
    – Graffito
    Apr 9, 2023 at 10:09
  • @Graffito Si vous pouvez fournir des exemples sans la préposition, vous avez une réponse. Il est certain que si « pour qqn » n'est pas dans l'expression il ne faut pas de préposition.
    – LPH
    Apr 9, 2023 at 11:09
  • Dans le lien que j'ai indiqué, les exemples sans préposition devant le verbe sont nombreux ; "il vaut mieux être seul que mal accompagné".
    – Graffito
    Apr 9, 2023 at 12:22
  • @Graffito Ce n'est pas ce que je veux dire. Il faut prouver que l'expression avec « pour qqn » peut être utilisée sans préposition. Il me semblait tellement que ce n'était pas possible que je n'ai pas vérifié « vaut mieux pour vous être ». Je viens de le faire et, surprise, je trouve qu'en fait c'est vrai, mais vieux et très rare de nos jours. Voilà le lien : google.com/… — Vous pouvez faire la réponse si vous le désirez. Si personne ne la fait, eh bien je la ferai peut-être plus tard.
    – LPH
    Apr 9, 2023 at 12:34
  • 1
    @LPH - Ce n'est pas une impression. C'est l'usage vivant qui me sert de référence, et cela a une valeur aussi. Dans l'usage pratique et courant, personne ne détectera d'erreur ni dans une version ni dans l'autre, à moins qu'il ne s'agisse d'un exercice à la Bernard Pivot. Vous pouvez insister pour vouloir qu'une seule des deux versions soit la seule "correcte", mais la langue vivante n'en a cure.
    – Frank
    Apr 10, 2023 at 0:38

1 Answer 1

1

Les deux possibilités se trouvent depuis au moins le 19e siècle jusqu'à nos jours, et pour ce qui est du cas du pronom « elle », en fréquence inférieure lorsque la préposition est utilisée. On trouve les deux cas aussi pour les autres pronoms et d'autres verbes que « être », comme on peut s'en douter (mais les listes d'exemple ne sont pas mentionnées ci-dessous).

En conclusion on peut dire que pour le pronom « elle » et le verbe « être » la construction avec la préposition « de » n'est pas utilisé aussi souvent que celle sans.

vaut mieux pour elle être : à peu près une trentaine de cas (rééditions non comptées)

être/valoir mieux pour elle d'être : à peu près une trentaine de cas (rééditions non comptées)

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.