7

Je ne parviens pas à trouver la formule correcte pour cette phrase :

  • A cause de la chaleur qu'il a fait, j'ai dû renoncer à ma promenade.
  • A cause de la chaleur qu'il a faite, j'ai dû renoncer à ma promenade.

En effet, je me rappelle avoir toujours utilisé à l'oral la première forme, mais je pense aussi au contre exemple suivant : A cause de la boulette qu'il a faite, ...

Quelle est la forme correcte ? Et quelle règle s'applique ? Je me dis que le "il" impersonnel fonctionne différemment du "il" personnel, mais sans certitudes.

14

En fait, la différence est que le "il" est personnel ou impersonnel.

  1. Exemple 1

A cause de la chaleur qu'il a fait, j'ai dû renoncer à ma promenade.

Le sujet est il, et il est impersonnel (c'est la même chose que "il fait beau"... personne ne fait beau...). On ne peut pas le remplacer par "Jean". On ne dit pas (à moins que Jean ne soit une source de chaleur dans la pièce, mais cela change le sens...)

A cause de la chaleur que Jean a fait(e), j'ai dû renoncer à ma promenade.

Le il est donc impersonnel, donc on n'accorde pas.

  1. Exemple 2

A cause de la boulette qu'il a faite

Le sujet est toujours il, mais cette fois cela représente une personne, on peut remplacer par "Jean"

A cause de la boulette que Jean a faite

On accorde donc le participe passé car le COD est avant le verbe (il a fait quoi ? une boulette)

2

On dit

La chaleur qu'il a fait.

Voici le lien qui explique pourquoi.

0

Je ne connais pas la règle, mais en tant que Français, "A cause de la chaleur qu'il a fait, j'ai dû renoncer à ma promenade" me semble être la bonne réponse.

  • 2
    C'est comme ça que tout le monde dit apparemment, mais je cherche vraiment à mettre le doigt sur la règle – BusyAnt Aug 19 '15 at 15:40

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.