6

Look at the example:

Il n'a rien mangé - He has eaten nothing.

From Collins Easy Learning French Grammar

The indefinite pronoun rien was placed according to the French usual pronoun placement — before the verb. I have seen other examples with tout being placed likewise; I can't recall one now though. Does this placement apply to any other indefinite pronoun such as personne, quelque chose, quelqu'une...?

3
  • 2
    Rien here is a part of negation - it replaces pas, which in case of a composite tense should follow the (first) auxiliary verb. Thus this case is rather different from the use of tout, quelque chose, quelqu'un (personne can also be a part of negation.)
    – Roger V.
    Dec 20, 2022 at 8:09
  • 4
    @RogerVadim: let me point out (but of course you know this already) that personne can also be a part of negation, but it doesn't behave like rienje n'ai rien trouvé but je n'ai trouvé personne. Dec 20, 2022 at 12:17
  • 1
    @PeterShor good point.
    – Roger V.
    Dec 20, 2022 at 13:16

1 Answer 1

4

Kalmbach, La grammaire de l'étudiant finnophone, La place de "rien"

According to this reference, which provides all there is to know, there is no particular principle involved, it is just a matter of particular usage concerning "rien".

(CVD : complément de verbe direct (COD); CVP : complément de verbe prépositionnel (COI))

Les pro­noms in­dé­fi­nis occupent en général dans la phra­se la place du grou­pe no­mi­nal et ne posent pas de dif­fi­cul­tés par­ti­cu­liè­res. Le pro­nom "rien" a un com­por­te­ment spé­ci­fi­que.

Aux temps com­po­sés

Aux temps com­po­sés, "rien" CVD se place après l’au­xi­liai­re :

• Tu n’as rien mangé.
• Je n’ai rien compris.

Quand "rien" est com­plé­té par un ad­jec­tif (auquel il est relié par "de") ou une structure équi­va­lente, soit il reste à sa place après l’au­xi­liaire, soit (moins fré­quem­ment) il se met, avec l’ad­jec­tif, après le ver­be :

• Je n’ai rien vu d’intéressant. ou Je n’ai vu rien d’intéressant.
• Je n’ai jamais rien entendu de tel. ou Je n’ai jamais entendu rien de tel.
• Ils n’avaient rien découvert d’intéressant. ou Ils n’avaient découvert rien d’intéressant.
• Je n’ai rien fait de spécial. ou Je n’ai fait rien de spécial.

Quand le pro­nom est com­plé­té par l’ad­jec­tif au­tre, on peut éga­le­ment uti­li­ser les deux for­mes, mais dans le fran­çais parlé, il y a une assez nette ten­dan­ce à maintenir plutôt le groupe "rien d’au­tre" ensemble, et donc placé après le verbe ("rien d’au­tre" commence à être perçu comme un groupe figé). Mais cela dépend aus­si en par­tie des ha­bi­tu­des personnelles :

• Il n’a demandé rien d’au­tre. ou Il n’a rien demandé d’au­tre.
• (Français parlé) On a acheté rien d’au­tre. ou (code écrit) On n’a rien acheté d’au­tre.
• La police n’avait révélé rien d’au­tre. ou La police n’avait rien révélé d’au­tre.

Complément d’un in­fi­ni­tif dépen­dant d’un au­tre ver­be

Le pro­nom "rien" CVD d’un ver­be à l’in­fi­ni­tif dépen­dant d’un au­tre ver­be se place avant tous les au­tres pro­noms qui dépendent de cet in­fi­ni­tif :

•Je n’ose rien leur dire.
• Elle ne veut rien manger.
• Il ne va plus rien en rester.
• Anne ne peut rien lui en dire.
• Il ne sait rien faire.

Si le ver­be dont dépend l’in­fi­ni­tif est à un temps com­po­sé, le pro­nom "rien" CVD se place après l’auxiliaire du ver­be dont dépend l’in­fi­ni­tif :

• On n’a rien pu faire.
• Je n’ai rien osé lui dire.
• Anne n’a rien pu dire.
• Il n’a rien voulu leur dire.
• Il n’a rien su faire.

Dans le fran­çais parlé, on entend cou­ram­ment placer le pro­nom après le par­ti­ci­pe :

• On a pu rien faire.
• On a voulu rien leur dire

Dans les com­plé­tives avec infinitif, on maintient l’ordre normal, au­tre­ment dit "rien" se place entre l’auxiliaire et le par­ti­ci­pe de l’infinitif passé l’infinitif à la for­me né­ga­ti­ve.
• Je pense n’avoir rien oublié.
• Elle croyait n’avoir rien gardé du passé.

Ordre des mots à l’infinitif et au par­ti­ci­pe

Avec les pro­noms in­dé­fi­nis semi-né­ga­ti­fs, l’ordre des mots pose cer­tains problèmes. "Rien" se met normalement avant l’in­fi­ni­tif (groupé avec ne com­me dans le cas de ne pas), alors que "personne", "aucun", "nul" se placent après l’in­fi­ni­tif ; au par­ti­ci­pe, on observe la règle nor­ma­le :

ne rien révéler / ne révélant rien
ne voir personne / ne voyant personne
ne prendre au­cun rendez-vous / ne prenant au­cun rendez-vous
ne se donner nulle peine / ne se donnant nulle peine

Au passé, à l’infinitif et au par­ti­ci­pe, "rien" se place entre l’au­xi­liai­re et le par­ti­ci­pe passé, tandis que "personne", "au­cun" et "nul" se placent après tout le grou­pe in­fi­ni­tif (code écrit et fran­çais parlé)  :

n’avoir rien vu  / n’ayant rien vu - n’avoir rien dit / n’ayant rien dit
pourquoi n’avoir jamais rien tenté / n’ayant jamais rien tenté.
 n’avoir vu personne /n’ayant vu personne
n’avoir essayé au­cu­ne au­tre solu­tion / n’ayant essayé au­cu­ne au­tre solu­tion
n’être tombé sur au­cu­ne er­reur / n’étant tombé sur au­cu­ne er­reur

Com­plément pré­po­si­tion­nel

Quand "rien" est en fonc­tion de CVP, il se place après le ver­be :

• Essaye de ne penser à rien.
• Nous n’avons plus besoin de rien.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service and acknowledge you have read our privacy policy.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.