2

J’ai tendance à le croire, parce que « leur » est un complément indirect, « les » un complément direct, et que le verbe « rapprocher » demande un complément indirect.

En écrivant cette question, j’ai senti que la différence était peut-être entre la notion de « rapprocher à » et celle de simplement se rapprocher, c’est-à-dire :

  • « Leila et Huston rapprochent par lettres » → « Les lettres, qui vont les rapprocher »

Est-ce logique ?

| improve this question | | | | |
  • 4
    Votre question est très difficile à comprendre. Peut-être auriez-vous plus de facilités à la formuler en anglais? – Anne Aunyme Jun 15 '17 at 8:17
  • 2
    J'ai tenté de traduire la question en français standard. Je n'ai pas tout compris, mais peut-être quelqu'un saurait-il prendre le relais. – ﺪﺪﺪ Jun 15 '17 at 12:51
  • Sorry everybody, I thought the writting was compreensive :/ I think that the adaption was done in the best way. Thank you and sorry for the trouble. – Yassin Rany Jun 16 '17 at 0:05
  • 1
    @YassinRany No need to apologize, we're here to help. I particularly appreciate when OPs make the effort to write their questions in French, shows they are motivated. And there's always s.o. to help correct the mistakes, which will help them improve their French. I don't speak Brazilian but I expect it's close to the Spanish soy pensando ? – None Jun 16 '17 at 5:08
  • 2
    @Laure thank you, your words means a lot for me :) There is a long time that I am without any experience with Spanish, but I would say estoy pensando to mean I am thinking, to translate what I wanted to mean, I would say yo pienso así... Please don`t trust in my Spanish haha – Yassin Rany Jun 16 '17 at 15:28
7

(French answer)

En bref, il existe plusieurs sens de « rapprocher », dont tous n'exigent pas la même syntaxe.

Les deux que vous semblez comparer sont les suivants :

  1. « rapprocher » Réduire les distances entre deux choses (fig.: réunir deux personnnes).

    La correspondance rapproche Leila et Houston.

  2. « se rapprocher de » Devenir plus proche de (fig.: se réunir avec une personne).

    Houston se rapproche de Leila par correspondance. Ils se rapprochent l'un de l'autre par correspondance.

Notez que le premier sens prend un complément d'objet direct. C'est ce complément qui sera remplacé par les dans une phrase comme celle-ci :

La correpondance les rapproche (Leila et Houston).

Mais le deuxième sens ne prend pas leur. Pourquoi ? Parce qu'on ne dit pas « se rapprocher à », mais « se rapprocher de ». Le pronom leur remplace « à eux, à elles, à deux personnes ou objets ».

Le pronom qui convient à « de quelqu'un(e), de quelque chose » est en :

Houston s'en rapproche (de Leila).

Cela dit, @StéphaneGimenez dit ci-dessous que en ne peut pas faire référence à l'un de l'autre ; on y entendrait plutôt que les deux personnes se rapprochent à une troisième chose. Donc on l'écrira tout simplement sans pronom :

Ils se rapprochent (l'un de l'autre).

Donc le pronom sera les pour le premier sens, et en, ou rien, pour le deuxième.


(English answer)

In short, there are several meanings of « rapprocher », and not all of them involve the same syntax.

The two you seem to be comparing are these:

  1. « rapprocher » Reduce the distance between two things (fig. reunite two people).

    La correspondance rapproche Leila et Houston.
    The correspondence brings Leila and Houston closer together.

  2. « se rapprocher de » Get closer to (fig. reunite with a person).

    Houston se rapproche de Leila par correspondance. Ils se rapprochent l'un de l'autre par correspondance.
    Houston becomes closer to Leila through correspondence. They become closer to each other through correspondence.

Note that the first meaning takes a direct object. It's that direct object that will be replaced by les in a sentence like this one:

La correspondance les rapproche (Leila et Houston).
The correspondence brings them together (Leila and Houston).

But the second meaning doesn't take leur. Why? Because we don't say "se rapprocher à", but "se rapprocher de". The pronoun leur replaces "à eux, à elles, à deux personnes ou objets".

The pronoun that matches "de quelqu'un(e), de quelque chose" is en :

Houston s'en rapproche (de Leila).
Houston becomes closer to her (to Leila).

However, @StéphaneGimenez states below that en can't refer to l'un de l'autre; instead, it would mean they both approach a third thing. So you can simply write it without a pronoun:

Ils se rapprochent (l'un de l'autre).
They become closer (to each other).

So the pronoun will be les for the first meaning, and en or nothing for the second.

| improve this answer | | | | |
  • 1
    P.S. Aux locuteurs natifs et aux rédacteurs plus expérimentés : Je ne suis pas tout à fait certain de ce que ces phrases soient naturelles ; corrigez-moi sans hésitation si besoin ! – Luke Sawczak Jun 15 '17 at 14:45
  • 1
    Pour le 2) je dirais plus facilement par lettres. Ceci dit je préférerais parler de « correspondance » que de « lettres ». Autres possibilité à envisager éventuellement : Ce sont les lettres /c'est le courrier qui rapproche Houston et Leila (qui les rapproche/nt). Nice explanation. – None Jun 15 '17 at 16:19
  • 1
    @Laure Merci ; j'ai incorporé « correspondance ». – Luke Sawczak Jun 15 '17 at 19:20
  • Ils s'en rapprochent cannot mean « ils se rapprochent l'un de l'autre ». Here en would refer to a third entity. In particular « ils s'en rapprochent l'un de l'autre » is not correct. – Stéphane Gimenez Jun 20 '17 at 8:46
  • @StéphaneGimenez How, if at all, would you pronominalize Ils se rapprochent l'un de l'autre "They approach each other"? And could the phrasing with en alone really never mean l'un de l'autre, or is it just very likely to be misunderstood as a third party? – Luke Sawczak Jun 20 '17 at 13:14
1

In short: no. The correct phrase is "..qui vont les rapprocher". If you were in a case-using language, 'leur' would be for the datif, while the complement d'objet, direct ou indirect, is the accusatif. ".. qui vont leur faciliter un rapprochement" for instance would be a datif-using formulation.

| improve this answer | | | | |
  • 1
    makes mores sense in a case analysis! Merci )) – Yassin Rany Jun 16 '17 at 0:09
0

La bonne locution en français est « Leila et Huston se rapprochent par lettres interposées » → « Les lettres, qui vont les rapprocher » aucune raison d'y mettre "leur" avant rapprocher.

Eventuellement « Leurs lettres, qui vont les rapprocher »

| improve this answer | | | | |

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.