1

Je crois que en gros, elle veut dire

And how would it be otherwise...?

Mais, est-ce que je peux exprimer la même chose sans « en » ? C'est-à-dire, ça sert à quoi exactement dans cette phrase ? Normalement, « en » est un pronom relatif, mais dans ce cas, je n'arrive pas à trouver le mot auquel il fait référence. Peut-être que c'est idiomatique ?

Si c'est important, voici plus de contexte:

Je sens bien qu'au-delà de certaines vues partagées et d'une sensibilité identique, nous sommes un des couples les plus mal assortis qu'on puisse imaginer. Il ne supporte pas qu'on puisse penser qu'il est un père déjeunant avec sa fille installée à Berlin. Et comment en serait-il autrement, puisque je préfère m'habiller comme sa fille et ne pas risquer, en faisant preuve d'un peu d'élégance, d'avoir l'air d'une escorte promenant son client ?

3

En serait-il (il en serait) est un présentatif. Le sujet il est impersonnel; il ne correspond à rien de précis. On peut considérer que en fait référence à la situation décrite précédemment.

Sans ce en, la phrase signifierait:

And how would he be otherwise.

On retrouve ce en dans les expressions il en est de même et il en va de même.

| improve this answer | |
2

La locution "il en est/était/sera/serait/…" sert à « marquer l'état, le point d'aboutissement d'une action, d'un processus » (être). Le pronom adverbial neutre « en » (Académie, Bescherelle) remplace une idée qui n'est explicite mais qui se dégage de « il est un père déjeunant avec sa fille à Berlin » (« en » n'est donc pas un pronom relatif, bien que cette notion soit très proche) ; cette idée est celle des situations où l'homme en question et sa compagne (le narrateur) se trouvent ensemble en public.

Il y a plusieurs possibilités d'utilisation d'une tournure sans « en ».

1/ Tout d'abord il y a la possibilité d'utiliser la tournure en question en supprimant « en » mais en ajoutant un complément qui « en tient lieu ».

  • Il n'y a pas lieu à mettre « en », lorsque la phrase a un complément qui en tient lieu. (Littré)
    exemple (user LPH) Et comment serait-il autrement de nos apparitions en public, puisque je préfère m'habiller comme sa fille et ne pas risquer, en faisant preuve d'un peu d'élégance, d'avoir l'air d'une escorte promenant son client ? (Le complément « de nos apparitions en public » remplace « en »).

2/ Il y a ensuite une possibilité en changeant le pronom « il ».

  • Et comment [ça serait/ça pourrait être] autrement, puisque je préfère m'habiller comme sa fille et ne pas risquer, en faisant preuve d'un peu d'élégance, d'avoir l'air d'une escorte promenant son client ?
| improve this answer | |
  • Comme toujours, merci pour tous les détails! – Derek Allums Aug 24 at 5:04

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.