0

Le français du Midi utilise le tour avec le pronom personnel et l'article dans des cas où le français régulier userait du possessif, notamment pour des vêtements, etc. : "Il s'est perdu LE parapluie. Voir § 672, c.
Dans l'exemple suivant, qui représente l'usage populaire québécois, on trouve le pronom personnel là où le français soigné n'emploierait ni ce pronom ni le possessif : Y grimacent ou ben y s'ferment les yeux [quand le sang coule pendant un match de boxe] (M.-CI. BLAIS, Un joualonais sa joualonie, I).

[ Le bon usage, Grevisse et Goosse, éd. Duculot, 14e, § 609 note R4 ; la note accompagne le paragraphe d'une réponse se terminant par « [...] un possessif attaché au nom. » ]

  • De quel pronom personnel parle-t-on ?
  • Qu'aurait-on employé en français soigné qui n'est ni ce pronom ni le possessif dans la phrase de Blais ?
3

On parle ici du pronom se. La phrase attendue est :

Ils grimacent ou bien ils ferment les yeux.

3
  • On parle ici du pronom se? Oú dans la réponse se retrouve le pronom se?
    – Lambie
    Aug 7 at 19:52
  • 1
    "Dans l'exemple suivant, qui représente l'usage populaire québécois, on trouve le pronom personnel là où le français soigné n'emploierait ni ce pronom ni le possessif." Je parle du pronom s' qui apparaît dans l'exemple cité.
    – Anonymous
    Aug 7 at 20:34
  • Pour rester dans le registre populaire, on aurait pu écrire : "Y grimacent ou bien y ferment les yeux"
    – XouDo
    Aug 9 at 13:58

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.