15

Personnellement je dis : Je suis content que tu l’aies aimé. Je n'ai pas souvenir d'avoir entendu dans mon entourage quelqu'un utiliser l'indicatif dans ce genre de phrase. Mais, bien que Français, je ne suis pas forcement représentatif.


14

On a commencé à formuler cette règle au seizième siècle, mais en 1680 Richelet écrit encore "Après que peut être suivi de l'indicatif ou du subjonctif" — Information qui m'a été donnée par Patrick Vannier Service du dictionnaire (Académie française) Mon opinion est que cette règle découle d'une mauvaise compréhension de ce à quoi sert vraiment le ...


12

Je ne comprends pas la phrase : *j'espère que tu puisses venir. où je ne trouve pas l'emploi du subjonctif justifié. Après espérer, comme après tous les verbes « d'opinion ou de perception » on met dans la subordonnée introduite par que : L'indicatif toutes les fois que l'on considère la réalité d'un fait ; le conditionnel quand on exprime un fait ...


11

Il est vrai que la plupart des verbes dits "défectifs" ont des conjugaisons qui peuvent être assez facilement complétées, Dans le cas de choir les verbes déchoir et échoir indiquent que la conjugaison de ce verbe au subjonctif est probablement la même que la conjugaison en -o- d'asseoir (d'où la probable raison de la perte de ce temps et de l'imparfait, car ...


11

Il faut que tu fasses la vaisselle is the standard way to say to someone that he needs to do the dishes. It can be either a direct order or strong advice (do it now) or just used to state a rule. Il te faut faire la vaisselle is a rare way to say the same. It sounds literary, and is more expected in a book than in a casual conversation. It might also be ...


10

Actually, “soit” is the subjonctif présent 3rd person singular of “être”. The correct form is indeed: Soit G un groupe localement compact […] When the subject is plural, e.g. “Let G and H be locally compact groups”, you can use either “Soient” (subjonctif présent, 3rd person plural) or “Soit”, as the construction became idiomatic. Soient G et H des ...


10

Etant mathématicien, ni l'un ni l'autre ne me choquent et j'emploie les deux un peu au hasard chaque jour. Cependant, tu as tout à fait raison quant à l'emploi du subjonctif dans les mathématiques : il est quasiment tout le temps utilisé dans les démonstrations par l'absurde, sans doute parce qu'une démonstration par l'absurde repose uniquement sur son ...


10

Toto has answered your question accurately, here I would like to go further and say that not only subjunctive actually is used in informal contexts, but in those situations it is even overused. The most common situation is after the locution après que: e.g., Après que je sois parti... is incorrect but extremely widespread. The correct wording is: ...


10

Craindre is certainly usable (although some might consider craindre to be a little too formal here): Je crains que ce soit difficile. and you can also use the more mainstream avoir peur: J'ai peur que ce soit difficile. The translation you got is also perfectly idiomatic although slightly more formal: Je crains que l'installation ne soit difficile. You ...


9

Le subjonctif est courant dans les subordonnées qui ont un rôle de caractérisation. Autre exemple: J'aimerais une voiture qui ait une belle couleur. Dans cette phrase la couleur est ce qui importe. On fait une présupposition sur les voitures possibles. C'est différent de: J'aimerais une voiture qui a une belle couleur. Ici la voiture a pu être ...


8

Je pense que le mot "il" se réfère au "regard préoccupé" qui "faisait pointus" les yeux d'Andrée. Le regard que le narrateur voit passer dans les yeux d'Andrée donne à ses yeux une apparence pointue. La phrase est tournée à l'envers pour donner un effet de style, j'imagine. Si on la tourne dans l'autre sens ça donne : [...] je vis passer un regard ...


8

Il faut que se tienne toujours prêt n'est pas français. Il faut que doit désigner quelqu'un ou quelque chose. Par contre, Il faut (sans que) nécessite un verbe à l'infinif. Il faut que tu fasses la vaisselle. Il faut faire la vaisselle. Il faut qu'on arrête de gaspiller. Il faut arrêter de gaspiller. Ainsi, on peut dire : Il faut qu'...


8

Le pronom en est curieux. S'il faut le conserver, on pourra écrire : J'ai oublié de faire mon devoir bien que ma mère m'en ait rappelé plusieurs fois la nécessité. Sinon : J'ai oublié de faire mon devoir bien que ma mère me l'ait rappelé plusieurs fois. Le présent du subjonctif (que l'on ne peut pas distinguer du présent de l'indicatif ici) n'est pas ...


7

La terre est plate, c'est un fait. Elle est plate au moment où tu en parles et on ne peut rien y faire, tu ne souhaites rien d'elle (qu'elle change par exemple) cela n'influe pas sur tes émotions non plus. Tandis que dans ton second exemple, "Il est mécontent que vous nous quittiez si vite", un sentiment est transmis, "Il est mécontent" ! Il se passe ...


7

A vrai dire, ni l'un ni l'autre. La phrase correcte est : Il faut que tu sois de retour. Avec sois plutôt que soit, de plutôt que du.


7

La forme attendue est: C’est la seule chose que je puisse faire. On peut aussi utiliser l'indicatif, plus factuel : C’est la seule chose que je puis faire. (littéraire) ou le plus courant : C’est la seule chose que je peux faire. La forme littéraire puissé-je existe bien, mais l'inversion n'est pas possible dans la phrase proposée car n'entrant dans ...


6

The correct subjonctive There are 2 problems with your subjonctive try: 1. There must be a "que" 2. It is very odd to use "faire" here on the passive form The correct subjonctive form would be : Qu'il faille laver les assiettes Use of "falloir" to mean "need to" "Il faut que + subjonctif" means "need to", so the correct sentence would be: Il faut ...


6

Well, this is André Gide, and André Gide was quite knowledgeable about French¹, so it wouldn’t be risking much to claim he knew what he was doing. The agreement of tenses in this case is the key: the conditionnel, even in its présent tense, in the principal calls for a subjonctif imparfait in the subordinate. The reality of spoken French is quite different,...


6

Il n'y a rien entraîne le subjonctif ici parce qu'on cherche à exprimer l'éventualité d'une action et non pas une action dont la réalité est avérée. Il en va de même avec il (n)y a (pas) beaucoup. Donc, oui, on dirait: Il n'y a pas beaucoup que je puisse faire. Ceci dit cette phrase est correcte et compréhensible, mais personnellement je préférerais ...


6

L'emploi du subjonctif ne relève pas toujours du langage soutenu, il est parfois obligatoire, comme après « il faut que ». Cependant l'effet perçu peut aussi dépendre du verbe employé et de l'écart phonétique (et/ou orthographique) avec d'autres temps plus employés que le subjonctif. La forme du subjonctif présent « parte » garde le radical de l'infinitif ...


6

Oui évidemment pour la question dans le titre mais... La phrase prise en exemple dans l'OP est rigoureusement incorrecte! Je ne suis certes pas un grand fan du subjonctif imparfait mais encore moins porté à interdire quoi que ce soit dans l'usage d'une langue. En revanche, il me semble logique que qui veut se conformer à une règle qui commanderait l'usage ...


6

The indicative is used because there is absolutely no uncertainty about the fact the variable can take the different values referred to. Should you want to tell taking a value is an hypothesis, you would use the conditional: Il est possible d'attribuer une probabilité aux différentes valeurs que la variable aléatoire pourrait prendre. Should there is ...


5

La position de l'Académie Française est d'éviter le subjonctif avec "après que", malgré les précédents cités, entre autres, dans cet article. C'est une discussion en cours de débat et, même au sein des immortels, il n'est pas clos, car, même avec cette recommandation, les académiciens avouent qu'eux-mêmes cèdent parfois à la tentation subjonctive; par ...


5

Unless I'm wrong, the only common use of “were to” in modern English is “if [someone] were to [do something / have done something]…” (or similar with subject–verb inversions). I'll assume this is the use you are interested in. The most generic translation is maybe: À supposer que [cette personne] [fasse cela / ait fait cela]… But in specific contexts I can ...


5

Dire que le subjonctif est utilisé dans certains cas pour parler de sentiments personnels est vrai mais insuffisant. Je dirais plutôt que le subjonctif est le mode de l'interprétation : c'est le mode qu'on utilise pour apprécier la réalisation ou les possibilités que l'action se réalise. Il est mécontent que vous nous quittiez si vite. C'est l'expression ...


5

Ce proverbe rare semble surtout connu en Belgique. La forme utilisant le subjonctif se rencontre aussi. Cette dernière est tout à fait acceptable car, d'une part, il ne s'agit pas d'une réalité incontestable; le doute sur le retour du « tour de chien » est possible. D'autre part, la proposition principale étant à la forme négative, le subjonctif est ...


5

Les deux sont correctes. Tout dépend du sens que vous donnez à la phrase. Changez donc venir par être, vous pourrez dire: Et est-ce qu’il y a d’autres mots de notre langue qui seraient aussi d’une langue très éloignée ? On vient de nous donner un exemple, mais on se demande si c'est bien vrai. On est au conditionnel, donc beaucoup dans la doute. "Et il ...


5

Fut is for the 3rd person singular of the passé simple. Fût is for the 3rd person singular of the imparfait du subjonctif. How to conjugate être. As it stands, and without further context, the tense used in your sentence is the passé simple. It relates an event in the past, there's no doubt of it having taken place, therefore: L'apparition de cette ...


5

Les deux constructions existent et sont correctes. "Je vous souhaite de passer un très bon week-end" fonctionne exactement comme "Je vous souhaite un bon voyage" si ce n'est que l'object du verbe est une proposition infinitive plutôt qu'un groupe nominal. Pas besoin d'une alternance entre l'infinitif et le subjonctif ici parce que l'objet indirect de ...


5

Je propose que littéralement, ou de manière soutenue, to happen soit traduit par advenir. Selon la lexicographie du TLFI, advenir (paragraphe B) se définit par: Se produire, comme une chose possible, mais de manière non absolument prévisible, quoique attendue. Autrement, les expressions suivantes en saisissent aussi le sens: Peu importe/N'importe ce ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible