Episode #125 of the Stack Overflow podcast is here. We talk Tilde Club and mechanical keyboards. Listen now

Hot answers tagged

26

You could use this form in a figurative way, when describing objects falling down or being thrown in big quantities. It can also be found in sport comments, usually tennis and maybe boxing, for example Les coups droits pleuvaient sur le Central (litterally Forehands were raining on the Central Court).


20

Choir (to fall, defective verb, rarely used) Démordre (the mechanical action opposed to to bite, i.e. to release after a bite. Nearly only used in the idiom ne pas vouloir en démordre which means not wanting to give up or hold one's position stubbornly) Désapprendre (used frequently, meaning unlearn) Paître (to feed on grass, used for ruminant animals mainly)...


19

On utilise et on entend en français « levons notre verre » suivi de la raison de la célébration, pour le « toast ». Maintenant, « portons un toast » est aussi de plus en plus utilisé. Comme le fait aussi remarquer Laurent en commentaire, il est exact que j'ai aussi entendu l'expression « buvons à (la santé de) [quelqu'un] ». Je la trouve cependant ...


18

Dans toutes les langues flexionnelles la tendance naturelle est d'assigner aux verbes nouvellement créés le système de conjugaison dominant, c'est à dire le système de conjugaison régulier. Si par exemple j'ai besoin de créer un verbe pour signifier que l'on tire un verbe d'un substantif, je vais créer tout naturellement le verbe "verbiser" plutôt que "...


18

« amener quelqu'un ou quelque chose quelque part » is « to take someone or something to somewhere » The emphasis is on the destination which is rarely omitted. « emmener quelqu'un » is « to take someone with oneself ». The emphasis is on with oneself; the destination and the origin is often not mentioned and not important. The ...


16

Tu pourrais trouver cet article intéressant. Je vais rapporter les informations plus important ici: The English verbs to bring and to take have four French equivalents: amener, emmener, apporter, and emporter. This causes all kinds of confusion, but it really is very simple once you understand the differences. To bring The French verbs apporter and ...


15

Le verbe existe effectivement, il s'agit du verbe transitif ablater, qui se conjugue sur le modèle du verbe chanter. Il peut également être pronominal, dans quel cas il signifie subir une ablation. Je ne suis pas spécialiste de la langue médicale, mais le Petit Robert donne quelques quasi-synonymes comme exciser, amputer, effectuer une exérèse et pratiquer ...


15

This particular use of présent is called présent de narration or présent historique, it describes a past event in the présent tense. présent de narration ou présent historique : il est employé dans les récits pour donner un relief particulier à un fait en le rendant plus présent à l'esprit du lecteur ou de l'auditeur. Il est généralement introduit par des ...


15

Être + en train + de + the infinitive of the verb is the french structure of the english progressive form : To be + gerund. The progressive form is used to express an ongoing action. Ex: Je me prépare. Je suis en train de me préparer. I am getting ready. Ex: L'avion atterrit. L'avion est en train d'atterrir. The plane is landing. Ex: Nous déjeunions. ...


15

Personnellement je dis : Je suis content que tu l’aies aimé. Je n'ai pas souvenir d'avoir entendu dans mon entourage quelqu'un utiliser l'indicatif dans ce genre de phrase. Mais, bien que Français, je ne suis pas forcement représentatif.


15

Offrir is to give someone a present. Mes parents m'ont offert un stylo pour mon anniversaire. It can also be used for non material things, for example : Il m'a offert son amitié.1 Il m'a offert son aide.2 In those two preceding sentences offrir could be replaced by proposer, offrir there implies the recipient may refuse whatever (help or friendship or ...


14

Voyons l'article du TLF sur le verbe « insupporter » : Fam. ou région. (Ouest).[…] Être insupportable à, provoquer un vif sentiment d'exaspération chez.[…] Ce caquetage, qui m'insupportait autrefois, m'est agréable (Goncourt, Journal,1870, p. 699).Cette vieille grue m'insupporte (H. Bataille, Maman Colibri,1904, III, 4, p. 22): La solution est sans doute ...


14

First, the re- prefix doesn't always connote re-petition (e.g. recompter), it may also indicate re-currence (e.g. rebondir), re-action (e.g. rebondir with a different meaning), re-adjustment (e.g. rehausser), or state re-covery (e.g. revenir), re-ciprocity (e.g. redevoir), among others. Quite a few verbs do not admit such a prefix. I would advise you ...


14

In articles such as those, the present tense is very common. It also has the particularity of being called présent historique. Basically, it allows for a lighter text and can be mixed with passé simple to emphasize certain events. Wikipedia has a little article on its pros and cons. You will most often find this kind of structure in history books or articles,...


14

The simple answer is "because it is the rule". The rule says that object pronouns are always placed before the verb except in imperative affirmative sentences. J'aime la France. → Je l'aime. J'entends les oiseaux. → Je les entends. An easy lesson on the subject on Bonjour de France.


13

Je pense que c'est essentiellement parce que le premier groupe est le cas majoritaire ; c'est le cas régulier, et les nouveaux mots ont fortement tendance à être réguliers. On peut dire que le deuxième groupe est lui aussi régulier, mais en quelque sorte moins, parce qu'il est moins fréquent. Il y a peut-être aussi une raison phonologique et étymologique ...


13

En général, le subjonctif apparaît dans une proposition relative, et c'est la conjonction de subordination ou le verbe de la proposition principale qui détermine le mode (subjonctif ou indicatif) du verbe de la relative. Mais il existe quand même des cas où la grammaire autorise les deux modes. Avec certains verbes, l'indicatif indique une catégorie dont on ...


13

A mon avis, il n'y a pas vraiment de verbe autre que « enlever les épines » — si c'était le cas, l'expression « enlever une épine du pied » n'existerait probablement pas. Sinon, on pourrait envisager désépiner, j'imagine (dépiner étant sans doute à éviter). Edit: merci à Knu de me rappeler que Google Books existe. J'y trouve un article de Francine Gerhard-...


13

Penser de exprime une opinion : — Que penses-tu de ce livre ? — J'en pense qu'il est fantastique, je l'aime beaucoup. (où "j'en pense" signifie "je pense de ce livre") ou encore — Que penses-tu d'aller déjeuner ? — Je meurs de faim, allons-y ! Penser à exprime le fait d'avoir des pensées pour quelque chose ou quelqu'un — Je suis content de te ...


13

En dehors de ricaner, qui n'a pas tout à fait le même sens, il n'y a pas de verbe correspondant à smirk en français, on utilise le nom sourire que l'on qualifie : petit sourire narquois, sourire méprisant, rictus [auto-]satisfait (ou d'autosatisfaction), sourire moqueur, sourire suffisant, rictus, sourire ironique, sourire accrocheur, ...


12

« Le salaire moyen croît avec l'âge. » (De croître, pas de croire, donc attention aux accents circonflexes levant l’ambiguïté dans certaines formes.) À noter, comme le fait remarquer Stéphane, que la formulation initiale n'est pas fautive ni incompréhensible même si je doute qu'un locuteur natif adulte va l'employer (je la vois bien dans la bouche d'un ...


12

As stated by oli, one has a stronger meaning than the other. “J'aime beaucoup ” can be translated by “I like very much” whereas “J'aime bien ” will be translated by “I like”. “J'adore ” is an even stronger form than “J'aime beaucoup ” and will be translated by “I love” (without love-between-two-persons connotation).


12

Gésir implies more than just lying down; the subject has to be incapacitated and not be able to move. It's mainly used on dead people's graves, where ci-gît stands for "here lies ..."


12

The common idiom is on dirait que (TLF: I.B.1.a.γ). It is followed by a verb in the indicative mood. On dirait qu'il y a moins de sièges¹ ici que dans le métro actuel. Y a-t-il effectivement moins de sièges ? Other impersonal constructions are possible. Avoiding the impersonal on makes for slightly more formal writing. Another common idiom is il ...


12

Phonetically speaking, you can't tell the difference between them; they are pronounced the same. And yes, it goes for all the other verbs where the third person singular is pronounced the same as the third person plural, except in cases where the verb starts with a vowel. In those cases, there is often a liaison made when it's plural. For example, ils ...


12

Quand j'étais né is impossible in French. The root cause of the confusion many English speakers have with être né is the fact that there is no verb for naître in English. "Born" doesn't translate with né because "born" (from "to bear") really means enfanté/accouché. "I was born" actually means j'ai été enfanté. Être né is an event providing a ...


11

In French, we use the same verb but in slightly different way: Porter un toast. Portons un toast au vainqueur. We also can use: Lever son verre à [un événement].


11

Just to get a feeling for why such a meaning is possible, you can take it as meaning I have 16 years (of age under my belt). or think of it as similar to the past perfect tense in English (have+past participle), which links past and present I have (aged for) 16 years (and this is me now) If we take "copula" as the fancy term for "to be", and look ...


11

Ne pas vouloir de is something of an emphatic construction that specifically rejects a situation that could befall you for some reason, as here, because the Prince is being offered one. This is why when you answer in the negative to a question with veux/voulez-vous [+ objet], the formulation is technically "Je n'en veux pas", where the en implies a phrase ...


Only top voted, non community-wiki answers of a minimum length are eligible